Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 février 2011 2 22 /02 /février /2011 07:50

logo-fnaut-pdl195.jpg

 

 

Monsieur le Président de la commission d’enquête

pour la DUP de la Liaison rapide

Angers-Laval-Rennes, dite "Virgule de Sablé"

Mairie d’Auvers le Hamon

 

A suivre [ 3 ]

 

 

Monsieur le Président,

 

L’Association Régionale des Usagers des Transports des Pays de la Loire (FNAUT Pays de la Loire) vous fait part de son avis et de ses remarques dans le cadre de l’Enquête Publique de la Liaison rapide Angers-Laval-Rennes, dite "Virgule de Sablé".[suite et fin ]

 

 

4/ Un TGV Bretagne et Pays de la Loire : Un projet qui peut toutefois stimuler l’essor du chemin de Fer dans l’Ouest de la France

Le TGV Bretagne et Pays de la Loire tel que l’association le défend doit assurer les relations complémentaires mais néanmoins essentielles pour les régions traversées que son tracé permettrait de réaliser.

Notre association a très tôt montré l’intérêt « de rajouter au projet une voie de liaison entre la ligne nouvelle venant de Laval et la ligne classique en direction d’Angers » .

Cette proposition popularisée sous le nom de « virgule de Sablé » a en effet l’avantage de permettre des liaisons directes Laval / Nantes en 1h11 (au lieu de 2h15 en Transport Collectif) ou Rennes / Angers en 45 minutes environ (au lieu de 2h10 en T.C). De plus ce projet permet d’intégrer des relations province-province et ne pas laisser aux TGV les seules liaisons capitale-province qui à notre avis sont en contradiction avec un bon aménagement du territoire.


P1070464

 

La « virgule de Sablé » fait partie intégrante du projet de TGV ouest même s’il s’agit d’un aménagement régional. La « virgule » renforce la pertinence de la LGV.

 

Alors que la polémique existe actuellement sur l’utilité des LGV, la FNAUT ne souhaite pas contribuer à l’affrontement stérile entre les partisans des LGV et des opposants dogmatiques à cette technique qui a permis un certain renouveau du chemin de fer en France.

Le TGV est avant tout un projet ferroviaire ; or à l’exception des lignes à grande vitesse (LGV) il n’est plus construit de ligne de chemin de fer (les seules extensions du réseau ferroviaire sont à mettre à l’actif du TGV). Aussi en prenant en compte cette remarque, on ne peut résolument s’opposer sans analyse à la construction de lignes ferroviaires nouvelles, sachant également que l’armature du réseau remonte pour l’essentiel au XIXéme siècle et n’a été que très peu adapté (à la différences des infrastructures routières qui sont progressivement transformées et aménagées et ce depuis les années 50).


La ligne de chemin de fer Le Mans /Rennes a été construite au milieu du XIXéme siècle (entre 1854 et 1857) et jusqu’à aujourd’hui (hormis la LGV jusqu’à Connerré, en exploitation depuis 1989) il n’a pas été construit de lignes depuis. Dans le même temps, dans les Pays de la Loire, depuis les années 60, des milliers de kilomètres ont été fermés à l’exploitation commerciale et marchandise et notamment pour la Mayenne : Laval- Pouancé, Mayenne-Javron ainsi que Laval-Mayenne (1992)…


gare craon le 13 09 1909425

 

Pour ne citer qu’un exemple dans ce département, la dernière ligne construite remonte à 1909, il s’agissait de la voie métrique, longue de 17 kilomètres, allant de St Hilaire-Du-Harcouet (Manche) à Landivy (Mayenne) desservie par un tramway départemental. Aujourd’hui les transports publics départementaux (par autocar) ne desservent même plus le canton de Landivy.

Si l’on s’en tient au réseau d’intérêt général fréquenté par les TGV sa création remonte à 150 ans. A l’heure actuelle, époque de communication où un ordinateur est obsolète au bout d’à peine 1 an, voire quelques mois que dire d’un réseau ferroviaire âgé de 150 ans ?

 

La FNAUT ne souhaite pas voir apparaître une « étoile LEGRAND Bis » qui ne pourrait qu’accélérer la marginalisation de l’Ouest qui serait alors réduit au rôle d’une lointaine banlieue de Paris et de réservoir de main d’œuvre, pour cette raison nous tenons à un projet global qui prenne en compte les relations transversales Nantes / Lyon (par la transversale) où Tours / Caen.

Les choix retenues pour la LGV (pas de superpositions pures et simples avec les lignes existantes ou avec d’autres types d’infrastructures linéaires, raccordement des portions de lignes nouvelles aux lignes existantes afin de jouer l’effet réseau et aucune gares nouvelles) vont à notre avis dans le bon sens. La « virgule de Sablé » va dans ce sens.

 

Les répercussions seront aussi positives pour l’ensemble des départements de la Bretagne (Nord et Sud). Ce raccordement province / province contribue à améliorer les dessertes de l’Ouest de la France par le train. Cet aménagement en utilisant le potentiel et la complémentarité du réseau actuel permet en combinant LGV et lignes classiques d’améliorer les dessertes pour l’ensemble des villes concernées et d’offrir des liaisons non proposées actuellement en grande vitesse ou en combinant Grandes Lignes (GL) et TGV et TER. L‘ensemble des aires urbaines, y compris celles des villes intermédiaires (Vitré, Laval, Sablé …) peuvent bénéficier de nouvelles relations grâce à cette offre multiple (TGV, TER, GL). Cette option, en jouant sur l’effet réseau impulse une dynamique nouvelle pour les déplacements ferroviaires.

 

Cette proposition est compatible avec les intérêts des 2 régions, tout en en répondant au vœu de solidarité que les Bretons ont émis de les rapprocher de Paris. Cela permettrait de « lutter » plus efficacement contre l’attraction de Paris en renforçant les liens interrégionaux et contribuerait ainsi à un aménagement équilibré du territoire. Toutes les petites et moyennes villes situées le long du tracés seraient mises en réseau, il pourrait être même envisagé des relations en TER à grande vitesse (V200).

EP VIRGULE tgv

 

5/ Une amélioration des dessertes et diverses recommandations

 

L’aménagement de la “virgule de Sablé” doit aller de pair avec l’amélioration des dessertes ferroviaires des villes situées sur l’itinéraire et elles devront continuer à bénéficier des améliorations futures du réseau grâce notamment aux perspectives de nouvelles destinations liées à l’extension du réseau à grande vitesse (ex : TGV Est) où vers l’Europe (Angleterre, Bénélux, Allemagne...).


La desserte des gares de Laval et de Sablé (qui assure la desserte du Sud Mayenne) doivent suivre le développement de l’offre ferroviaire sur la ligne. L’offre ne doit pas rester figée. Un engagement en la matière devrait dépendre de l’Etat plus que de la SNCF face notamment à la perspective d’éventuels changements à long terme du concessionnaire rendue possible par l’application de la politique acceptée par notre pays dans le cadre de l’Union européenne.


Le rôle de Laval devrait aussi se voir renforcé par l’amélioration des relations avec le Nord Mayenne et le Sud de l’Orne. D’où la nécessité de réserver des possibilités d’améliorer les capacités de la gare de Laval en préservant un des quais marchandises (voie 5) pour un usage voyageur en vue de la réouverture de la ligne Laval / Mayenne (plaquette).

 

La FNAUT souhaite que toutes les mesures de protection et d’intégration soient envisagées pour ne pas pénaliser les riverains de la “virgule” et que la Commune d’Auvers Le Hamon puisse bénéficier d’une compensation au regard des effets induits sur son territoire de la LGV, du raccordement à la ligne classique et de la “virgule”. L’association souhaite que des mesures comparables à ce qui existe lorsque des infrastructures de transport linéaire, tel que des THT, traversent un territoire s’appliquent et soient pris en compte.

 

La FNAUT espère vivement que la « virgule de Sablé» soit déclarée d’utilité publique pour servir au mieux les intérêts de l’Ouest. La « virgule » constitue un élément nouveau, basé sur les besoins constatés des populations et du milieu économique et cette amélioration est au service, des habitants, des intérêts mutuels et partagés de l’ensemble des populations et du développement des 2 régions. Elle s’inscrit parfaitement dans le cadre d’une politique régionale favorisant la cohésion sociale et territoriale, tout en contribuant au développement équilibré et durable du territoire

 

Veuillez recevoir, Monsieur le Président, nos respectueuses salutations.

 

Pour le Président

Fabrice EYMON

Vice-Président de La FNAUT Pays de la Loire

Représentant en Mayenne de la FNAUT

 

 

Pièces jointes en annexe :3

 

 

 

 

 

 

 

FNAUT  Pays de la Loire : Association Régionale des Usagers des Transports

 

Le président: Jacques MICHAUX / 36 avenue de la Noëveillard 44210 PORNIC / 02 40 82 02 24

Antenne Mayennaise de la FNAUT : Fabrice EYMON / 40 Avenue Chanzy 53000 LAVAL / 02 43 53 15 54

 

Siège social : Maison des Associations 8 rue d’Auvours 44000 NANTES

Site Internet de La FNAUT Pays de la Loire (http://fnautpl.over-blog.com)

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans TGV Bretagne et Pays de la loire
commenter cet article

commentaires

secteurPublic 22/02/2011 12:04



"Les choix retenues pour la LGV (pas de superpositions pures et simples avec les lignes existantes ou avec d’autres
types d’infrastructures linéaires, raccordement des portions de lignes nouvelles aux lignes existantes afin de jouer l’effet réseau et aucune gares nouvelles) vont à notre avis dans le bon
sens."


que voila de sages paroles de la part de la FNAUT, dont d'autres regions auraient pu s'inspirer.


En PACA par exemple, il existe deja une infrastructure classique lineaire emprunte par les TGV et reliant Marseille a
Toulon a Nice. Ce qui n'est donc pas l'optimum en terme de distance parcourue. Or le choix de LGV retenue par la FNAUT locale consiste a doubler par une LGV cette infrastructure en reproduisant
les memes fonctionalites !


Pourtant un autre choix (trace sud arbois), outre qu'il aurait permis de relier plus rapidement l'est de la region a Paris,
Marseille et au reste de la France, permettait d'indeniables atouts locaux, tout en coutant beaucoup moins


-possibilite de relier Aix centre et Gardannes a la gare Aix TGV (ce qui aurait reduit les besoins en parking)


-desserte du Centre Var (Saint Maximin/Brignoles) (ce qui aurait aussi soulager la gare Aix TGV) et liaison rapide vers
Marseille, ainsi que vers l'est du Var (sans detour par Carnoules)


-itineraire alternatif pour les TGVs de Toulon avec une "virgule" du Luc (Paris Brignoles Carnoules Le Luc)


- ...


Dommage qu'en PACA le bon sens ne l'est pas emporte. Au moins les choses avancent-elles plus positivement en pays de la
loire, grace tant aux bonnes volontes qu'aux bonnes idees.



Fnaut Pays de la Loire 22/02/2011 18:44



Il y avait une forte opposition à la LGV à l'origine et nous avons proposé des solutions de bon sens... Les élèments ont sans dopute été en notre faveur également....



N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques