Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mai 2010 5 07 /05 /mai /2010 08:00
Suite aux derniers évènements liées à la tempête Xynthia et aux dégats occasionnés à la voie ferrée, la question de l'avenir de la ligne Nantes -Bordeaux se pose !

Les inter-cités ne sont pas jugés rentables par la SNCF et ne bénéficient pas d'un soutien équivalent aux TER.
Les ratios coût d'entretien voie et recettes voyageurs et fret ne sont pas les meilleurs sur cet axe surtout avec l'absence de travaux conséquents de remise aux normes et à la faible circulation sur l'axe.
La concurrence est rude...
Les propositions d'évitement (comme une relation Nantes - Bordeaux par St Pierre des corps - sont certainement plus rapide pour une partie de la population des Pays de la Loire, les angevins en  particulier) ne sont pas bonnes pour la ligne Nantes - Bordeaux.

Et en plus il y a les autoroutes...
Monsieur Bussereau ministre des transports soutien toujours une jonction autoroutière Fontenay le Comte -La Rochelle ( qui devra traverser les marais !)
Une option déviation de Marans doit passer par l'ouest vers le pont de Braud.

2005-la-roche-sur-yon-corail-1v.jpg
L'électrification de la totalité de la ligne serait un premier point dans le cadre de l'amélioration de la qualité de l'infrastructure
(photo prise avant les travaux)

Les coûts d'amélioration de l'infrastructure pour assurer une augmentation des performances (réduction temps de trajet) seront nécessairement lourds. La zone de voie entre Luçon - La Rochelle et Rochefort est située sur des  terrains sensibles.

Une ligne d'aménagement du territoire
Le potentiel de voyageurs de la ville de La Rochelle semble plutôt orienté vers Poitiers et Bordeaux. Moins semble t-il en direction de Nantes. Mais La Rochelle demeure le lieu central pour une ligne d'intêret national qui dessert tout le littoral Atlantique.

C'est pour redonner à cet axe toutes ces chances que les FNAUT  régionales concernées par cette ligne envisagent la création d'une Association de promotion de Nantes /  Bordeaux , à l'exemple de l'ADPCR pour la ligne Caen / Rennes.

Ce Blog vous tiendra informé de l'évolution de ce dossier...

Partager cet article

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Nantes Bordeaux A.P.N.B.
commenter cet article

commentaires

Jacques 10/05/2010 04:43



C'est selon moi une erreur de réduire la ligne Nantes-Bordeaux à une ligne de maillage du territoire. Quand à l'autoroute, sa concurrence est équivalente à d'autre situations de lignes en
France... malheureusement.


Il faut considérer cette ligne comme une succession de segments régionaux à trafic plus ou moins dense (ou rare). Le segment La Roche-sur-Yon/La Rochelle est celui qui pose le plus de questions.
Nantes/La Roche-sur-Yon a été sauvé par l'électrification, La Rochelle-Rochefort sera sauvé par le trafic TER (peur-être même jusqu'à Saintes). Le segment Saintes-Bordeaux peut-être sauvé par le
couloir fret de Tours à Bordeaux par Niort.


Il faut en priorité se battre pour La Roche/La Rochelle.



Fnaut Pays de la Loire 10/05/2010 11:51



Maillage pour moi veut dire essentielle et cela va à l'encontre des discours de la SNCF car le trafic sur cette ligne comme vous le souligner avec justesse est une succession de trafics
segmentés. Ce qui ne veut pas dire que le trafic de bout en bout n'existe pas. Au contraire il doit être maintenu et si l'on veut le developper il faut ajouter des circulations  : l'offre
est squeletique et inadapté.


Si l'on veut passer de Quimper à Bordeaux ou Toulouse, avec la SNCF : il faut passer par Paris. 


 



DJAMENT A. 08/05/2010 15:46


Pourtant, avec la création prévue d'une LGV Bordeaux/Toulouse, la ligne Bordeaux/Nantes pourrait devenir, même sans gain de temps considérable, beaucoup plus "rentable", pour peu qu'on l'électrifie
et la mette aux normes TGV afin qu'elle puisse voir circuler des TGV de Nantes à Toulouse. Comme la LGV Bordeaux/Toulouse n'est néanmoins pas la plus immédiatement programmée, cela laisserait le
temps de planifier les travaux lourds indispensables (il est évident que rectifier ponctuellement le parcours partout où cela permettrait des augmentations de vitesse appréciables serait très utile
en même temps, surtout avant d'électrifier...). Mais encore faudrait-il que l'État le veuille... Nous aurons sans doute besoin de l'"aider".


Fnaut Pays de la Loire 10/05/2010 11:43


En effet il faut corriger certaines courbes avant d'envisager l'électrification... Une association de promotion ne sera pas de trop pour faire avancer les choses dans cette direction.


Colibri 07/05/2010 09:30



Créer une autoroute qui relie le nord de La Rochelle, c'est à mon avis la mort commerciale définitive de cette ligne.


Car actuellement, en temps de parcours Nantes - La Rochelle, le train fait à peu près jeu égal avec la voiture (environ 2h).


Mais dès qu'on utilise l'A83 et l'A10 pour atteindre des destinations telles que Niort, Saintes ou Bordeaux, la compétitivité du Corail s'effondre !


Le concurrent de l'autoroute (et de l'avion), c'est le TGV d'après moi. Le train Corail n'a aucune chance face à eux...



Fnaut Pays de la Loire 07/05/2010 11:39



Il s'agit d'une ligne d'aménagement du territoire qui ne peut pas être transferré en desserte TGV. Elle fait partie du maillage territorial.La distance kilométrique ne le justifie pas.


L'incohérence c'est de construire des autoroutes actuellement...



N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques