Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 septembre 2014 6 27 /09 /septembre /2014 09:30

logofnaut2012

Communiqué de Presse vendredi 26 septembre

Grève des pilotes d’Air France : un enlisement absurde

 

 

La FNAUT condamne fermement l’enlisement des négociations entre la direction d’Air France et les syndicats de pilotes de ligne. Elle demande un rétablissement rapide des vols de la compagnie et rappelle que les voyageurs ont des droits qui doivent être respectés.


Après 12 jours de conflit entre la direction d’Air France et les syndicats de pilote de ligne, la moitié des vols de la compagnie est toujours annulée chaque jour.


La FNAUT condamne l’enlisement d’un conflit absurde dont les motifs relèvent de la gestion interne d’Air France. Elle appelle à un arrêt immédiat de cette grève qui pénalise les voyageurs. 


La FNAUT appuiera les démarches des voyageurs pour défendre leurs droits. Les clients victimes de l’annulation de leur vol ont droit au remboursement de leur billet ou à un réacheminement à leur convenance (avec prise en charge de leur hébergement et de leurs repas). Ils ont également droit à une indemnisation allant de 125 à 600 euros en fonction de leur vol, en application du règlement CE 261/2004.

 

Contacts presse :

  • Fabrice Michel, porte-parole de la FNAUT : 01 43 35 35 75
  • Jean Lenoir, vice-président de la FNAUT : 06 19 09 78 89

 

 

 

P1010998.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Grèves et commentaires
commenter cet article

commentaires

fnaut 30/09/2014 23:33


Pour information une chronique de l'internaute.







Chronique de Marek Janetzke Directeur Général, FlightRight




  29/09/14 16:29





Passagers des compagnies aériennes : apprenez à défendre vos droits !


Rien n’est plus angoissant pour les voyageurs français que le retard ou l’annulation de leurs vols. Malgré les désagréments entrainés, trop peu de passagers concernés rentrent chez eux et
revendiquent le dédommagement auquel ils ont droit.
Flightright.fr, estime que plus de 1,1 million de passagers au départ des aéroports français ont droit à une compensation qu’ils n’ont jamais réclamée. Les passagers français
renoncent ainsi chaque année à un possible montant d’indemnisation de 440 millions d’euros. Un somme qui n’est pas négligeable !
Les voyageurs français doivent faire valoir leurs droits et réclamer les indemnisations qui leur sont dues. Voici quelques conseils et informations pour les personnes souhaitant obtenir leurs
compensations.

Pour les vols retardés
Le montant de l’indemnisation due pour un vol retardé est basé sur l’importance du retard et la distance du vol. Les voyageurs sont éligibles à une compensation monétaire en cas de vols
retardés de plus de trois heures et seulement dans les cas où la compagnie aérienne est entièrement responsable du retard. Cela signifie qu’en cas de délais occasionnés par des circonstances
exceptionnelles (telles que les grèves, les intempéries ou les problèmes d’instabilité politique) les compagnies n’ont
pas à fournir de compensation.

Plusieurs cas de figure existent


Si la distance parcourue est supérieur à 1 500 km et que le vol a plus de trois heures de retard, les passagers peuvent être remboursés jusqu’à 250 €.

Si la distance est comprise entre 1 500 km et 3 500 km et que le retard dépasse les trois heures, les voyageurs peuvent recevoir jusqu’à 400 €.

Au-delà de 3 500 km avec un retard de plus de 3 h, vous pouvez réclamer jusqu’à 300 € d’indemnisation et si le vol à plus de 4 h de retard alors l’indemnisation peut s’élever à 600 €.

Si le vol est retardé de plus de cinq heures, les passagers ont la possibilité d’annuler leurs sièges et d’être remboursés en totalité.

Il est important de noter que selon la loi, l’indemnisation est systématiquement versée à la personne qui voyage sur le vol et non à celle qui a effectué la réservation.

Pour les  vols annulés
En cas d’annulation du vol, les compagnies aériennes ont pour obligation de rembourser ou de reclasser les passagers sur le prochain vol disponible ou à une date à laquelle les deux parties
se sont entendues.


Après deux heures de retard, les compagnies doivent fournir la distance est comprise entre 1 500 km et 3 500 km et que le retard dépasse les trois heures, les voyageurs
peuvent recevoir jusqu’à 400 €.


Au-delà de 3 500 km avec un retard de plus de 3 h, vous pouvez réclamer jusqu’à 300 € d’indemnisation et si le vol à plus de 4 h de retard alors l’indemnisation peut s’élever
à 600 €.


Si le vol est retardé de plus de cinq heures, les passagers ont la possibilité d’annuler leurs sièges et d’être remboursés en totalité.

Il est important de noter que selon la loi, l’indemnisation est systématiquement versée à la personne qui voyage sur le vol et non à celle qui a effectué la réservation.

En ce qui concerne la perte des bagages
La récupération des bagages est souvent un moment critique à la fin d’un long voyage. Selon une étude de site.aero, plus de 26 millions de bagages ont
été perdus dans les aéroports du monde entier en 2012. Pourtant, très peu d’entre eux savent que la convention de Montréal de 1999
rend les compagnies aériennes responsables des bagages enregistrés.
Les passagers dont les bagages ont été égarés peuvent bénéficier d’une indemnisation. En cas de réclamation pour la perte d’un bagage, la responsabilité est limitée à 1200€ par passager, à moins de remplir une déclaration
spéciale. Les voyageurs peuvent également faire appel à leur assurance, en fonction des conditions de celle-ci.
Si les voyageurs découvrent, en revenant de vacances, que leurs bagages ont été abimés ou qu’ils n’arrivent pas au hall de livraison des bagages, la procédure consiste à se rendre au comptoir des
bagages et à remplir une déclaration.
Attention, il y a des délais à respecter. Les passagers souhaitant recevoir une indemnisation pour un bagage abimé doivent écrire à leur compagnie aérienne dans les sept jours suivants la
réception du bagage en question. Si un bagage arrive plus tard que prévu, les voyageurs concernés doivent écrire dans les 21 jours suivants la remise du bagage à la compagnie. Enfin, si
le bagage n’est pas retrouvé dans les 21 jours, il est considéré comme définitivement perdu.

Lors d’une arrivée tardive à l’aéroport
La plupart des aéroports conseillent d’arriver au moins deux heures avant le départ du vol, afin d’avoir le temps de s’enregistrer et de passer les contrôles de douanes. Cela est
particulièrement important dans le cas où les passagers voyagent par des grands aéroports encombrés tels que Paris Charles de
Gaulle ou Heathrow à Londres.
Les voyageurs sont autorisés à s’enregistrer 45 minutes avant le départ et peuvent se voir refuser l’accès au vol en cas d’arrivée plus tardive au comptoir d’enregistrement. Les compagnies
aériennes n’ont pas à payer de compensation pour les passagers qui manquent leur vol du fait d’un enregistrement trop tardif, car elles ne sont techniquement pas en faute.
Maintenant que vous avez toutes les informations concernant vos droits, il ne vous reste plus qu’à les faire valoir. Nous vous souhaitons un très bon voyage !

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques