Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 septembre 2014 4 04 /09 /septembre /2014 06:12

Reconduction de la réactivation de la ligne (Tours) Saumur la Roche sur Yon les Sables d’Olonne en 2015...

 

L’expérience réussie en 2013 du train des plages (les samedi et dimanche) a été étendue en 2014, sur une plus longue période,  jusqu’au 28 septembre.  Profitez en encore,  à partir de Saumur, Montreuil Bellay, Thouars, Bressuire, Cerizay, Pouzauges, Chantonnay, la Roche sur Yon pour rejoindre la plage des Sables d’Olonne.


73500_parthenay.jpg

 

Autre bonne nouvelle, plus porteuse d’avenir.

 

La Région Pays de la Loire confirme qu’avec la région  Poitou Charentes,  elle va mobiliser d’ici 2015  900 000€ avec l’aide du programme européen Citizens Rail destiné à aider les petites lignes, pour lancer de nouvelles dessertes.

 

Espérons que cette somme permettra de faire circuler 3 AR/jour (au moins jusqu’à la Roche sur Yon en semaine), ce qui était l’objectif minimum qu’avait souhaité la Fnaut dans un premier temps.

Il est rare actuellement d’avoir l’occasion de constater des efforts de relance de l’activité sur une ligne dite secondaire. Ceci n’a été possible que parce que les 2 Régions (en attendant une 3ème la région Centre pour amener le terminus à Tours) ont bâti une offre continue au lieu de 2 offres partielles isolées, offre continue qui a permis de multiplier le nombre d’usagers.


images-hors-pl 0738

 

La gare de Bressuire, qui était le terminus de quelques trains en provenance de Saumur, deviendra t’elle aussi active côté voies que coté place routière ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Politique régionale des transports
commenter cet article

commentaires

fnaut 07/09/2014 09:15




Mis en place l'été dernier à titre expérimental entre Saumur et Les
Sables-d'Olonne, le Train des plages a connu un succès retentissant avec
plus de 5300 voyages comptabilisés.

Un couple des années 50, surfant sur une vague, avec la plage en arrière-plan.
L'affiche au charme rétro de la campagne de communication menée pour Le
Train des plages a séduit tout autant que la nouvelle desserte ferroviaire mise
en place l'été dernier entre Saumur, La Roche-sur-Yon et Les
Sables-d'Olonne qu'elle vantait.
Première mesure du programme d'actions destiné à redynamiser la ligne,
soutenue par l'Europe au titre du projet Citizen rails, cette nouvelle
desserte avait avant tout un caractère expérimental : la fréquentation observée
devait en effet permettre à la Région de déterminer si elle répondait à un
besoin et s'il convenait de la pérenniser.

Les résultats sont éloquents : avec une fréquentation moyenne de 171 montées par
train, et un maximum de 359 dans le train le plus fréquenté, le Train des plages
a rencontré un véritable succès.

A tel point que très vite, le matériel a dû être changé au profit de trains
plus confortables de capacité plus importante (220 places).

Toutes les gares et haltes de la ligne ont connu des fréquentations très
significatives : la majorité des montées ont eu lieu en gares de Saumur, Thouars
et Bressuire.

Des haltes comme Cerizay ou Pouzauges ont été fréquentées comme elles ne
l'avaient jamais été depuis de nombreuses années.

Au total, plus de 5 300 voyages ont été effectués dans ce Train des plages.
De quoi donner des idées pour l'été prochain.

A noter que de nombreux voyageurs ont utilisé le forfait Tribu, un tarif
préférentiel pour les groupes.
Par ailleurs, grâce à un accord de réciprocité tarifaire en vigueur entre les
Régions Pays de la Loire et Poitou-Charentes, les jeunes titulaires des cartes
tivA en Pays de la Loire et Jeunes TER en Poitou-Charentes ont, par ailleurs, pu
voyager de bout en bout de la ligne aux tarifs avantageux mis en place par les
deux collectivités.

Ce Train des plages a fait l'objet d’un accord entre les Régions
Pays de la Loire et Poitou-Charentes, la première portant la charge de la partie
comprise entre La Roche-sur-Yon et Bressuire et la seconde entre Bressuire et
Saumur.

Coût de l'opération pour la Région des Pays de la Loire, 37 453 €
déduction faite du concours européen de 50 %.

Pour en savoir plus sur les tarifs : www.ter-sncf.com/paysdelaloire

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques