Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 septembre 2010 5 24 /09 /septembre /2010 09:00

 

banner.jpg

 

La fédération Transport et Environnement


La Fédération Européenne T&E, dont la FNAUT est membre, est intervenue auprès de la Commission Européenne, qui prépare un texte sur la taxation de l’énergie.

 

Le prix des carburants routiers est deux fois plus élevé en Europe qu’aux USA. Par suite, les constructeurs automobiles y ont été incités à proposer des véhicules moins énergivores et la consommation par habitant y est deux fois moins élevée.

Pour T&E, une hausse du prix des carburants fossiles est donc la méthode la plus simple et la plus efficace pour amener entreprises et consommateurs à réduire leur impact climatique. Si elle n’exploite pas rapidement cette possibilité, l’Europe n’atteindra pas son objectif de réduction de 30% de ses émissions de gaz à effet de serre d’ici 2020, et le coût d’une politique de maîtrise du réchauffement climatique ne fera que s’aggraver.

 

 

image002-copie-2.jpg 

Les propositions de T&E

+ Elever le niveau minimum de taxation des carburants fossiles consommés par les voitures et les camions, en particulier du carburant diesel (qui émet 12% de CO2 de plus que l’essence pour un même volume consommé).

 

+ Etendre cette mesure au transport ferroviaire, en particulier dans le cas du fret, où on observe la circulation paradoxale de trains diesel circulant sur des lignes électrifiées.

 

+ Imposer une taxation du kérosène consommé par les avions lors des vols intra-européens, indépendamment de l’introduction du transport aérien dans le système des quotas d’émission de CO2 en 2012 (85% des quotas seront attribués gratuitement).

 

+ Introduire une taxation minimale des agrocarburants, dont la production contribue elle aussi au réchauffement climatique, contrairement à une opinion trop répandue.

 

+ Indexer les taxations sur l’évolution de l’inflation ou du pouvoir d’achat.


P1020831.jpg

La hausse du prix des carburants fossiles est  la méthode la plus efficace pour réduire leurs impacts climatiques

 

La FNAUT approuve les propositions de T&E, en particulier le rattrapage de la fiscalité du diesel consommé par les voitures et les camions par rapport à celle de l’essence.

 

Bien entendu, la FNAUT est défavorable, en l’absence d’une hausse équivalente des charges pesant sur la route, à une hausse du prix du diesel consommé par les trains de voyageurs, l’augmentation du coût d’exploitation de ces derniers poussant la SNCF et les régions à des transferts sur route qui se traduiraient par un recours accru à l’automobile.

 

 

Jean-Paul Jacquot, représentant de la FNAUT auprès de T&E

  Retrouvez cette information dans le journal Fnaut-infos n°187 - septembre 2010


 

logo-phpbb.gif

Partager cet article

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Transport et Environnement
commenter cet article

commentaires

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques