Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 février 2012 3 22 /02 /février /2012 08:00

 

header article tmpphpeXqA05

 

 

La FNAUT Pays de Loire était représentée, ainsi que l'APNB qui était au comité de ligne Sud-Vendée. Enfin le compte rendu, n'est pas l'officiel, mais c'est celui de la représentante de AUT 85, Mauricette RINGUET et il contient l'essentiel et aussi de précieuses informations.

 

 

Compte Rendu du Comité de Ligne Sud Vendée du 7.02.2012

 

La Roche sur Yon – La Rochelle

Fontenay Le Comte / Niort

Fontenay Le Comte -- La Rochelle

 

En préambule assistait au Comité (non prévu) la responsable des TET Bretagne.

 

Introduction de la Région.

Augmentation de la Fréquentation de la ligne la Roche sur Yon - La Rochelle : +9 %

 

Fontenay Le Comte -- La Rochelle  part autocar en baisse depuis les TER à Marans.

Problème de relation horaire des cars de Fontenay avec la correspondance des trains en gare de Niort.  L'AUT  a fait des propositions que nous prendrons en compte.

 

projet gare Marans

A.P.N.B. : Le souhait des Pays de La Loire de porter les TER à 8 circulation A/R entre Nantes et La Rochelle est bien accueilli. L'APNB évoque le souhait d’un collectif de constituer un projet de desserte par TER desservant Marans, le Sud Vendée (Velluire-Luçon). Mais pour que cela soit réalisable il faut que ce TER desserve la gare de Marans, et pour cela il faut des aménagements et un quai de chaque coté.

Question : est-ce que l’étude prévoit un 2ème quai ? Est-ce que les collectivités seraient d’accord pour financer?

 

Réponse Région : Les circulations sont prévues pour 2020 ! Les finances sont difficiles comme cela a été  expliqué en introduction. Nous commencerons progressivement mais nous ne pourrons pas le faire dans l'immédiat. Concernant la question de Marans, c’est la région Poitou-Charentes qui est concernée, à voir avec elle.

 

Réponse RFF : Nous étudions cette possibilité dans l’étude.

 

L’Association pour le Promotion de la ligne ferroviaire Nantes-Bordeaux souhaite 6 relations A/R TET minimum par jour, avec une évolution positive du fret.

A ce jour les données sur la fréquentation sont sous évaluées. Au point que le 26 décembre, le TET au départ de Nantes à 10h21 était composé de 9 voitures, et qu'il était tellement bondé que la SNCF a dû affréter des cars à La Rochelle pour améliorer les conditions de transport et soulager les voyageurs.

Tous n’avaient pas de "résa".

Et comme de toute manière lorsque la réservation sur le TET est trop forte, cette dernière est retirée de la vente !!

Ce qui prouve que la fréquentation de la ligne est là, malgré les itinéraires détournés proposés à la vente par Saint Pierre des Corps où par Paris.

Question : Pour toutes ces raisons nous vous demandons de protéger l’avenir de la ligne en ne la mettant pas en voie unique.

 

Réponse : Il vaut mieux une ligne à voie unique avec des évitements qui permettent de conserver la ligne.


P1040735.jpg

X73500 en gare de la Roche Sur Yon

 

Question d’un abonné individuel qui prend l’Intercité :

Quand Il existe des trains supprimés, je ne reçois aucune information sur le sujet. Je reçois les messages sur : la participation à des réunions en gare de La Roche sur Yon, sur alerte à la neige, sur les trains en retard, mais aucune ne m’averti de la suppression du train. Pourtant vous avez mon adresse !

 

Réponse région : Un train supprimé c’est une chose que nous ne pouvons entendre !!

 

Réponse SNCF : peut-être que votre adresse ne correspond pas à votre n°d’abonnement, il faut vérifier….  

 

L’abonné : ??...  

 

SNCF : Nous ne pouvons pas le dire, quand un train ne part pas, nous n’avons pas d’information sur sa circulation.

 

Réponse RFF : C’est à cause des travaux entre Toulouse et Bordeaux. Le TET est géré en 3 parties : Sud de Bordeaux par Toulouse, Bordeaux-Nantes par Bordeaux, Nantes-Quimper en Bretagne. Chacun gère sa partie, d’où le problème que vous évoquez. C’est la logique de ligne, et 2012 sera pénible. Aussi nous venons de nous entendre sur la décision de nous consulté. Ce qui permettra une meilleure information.


L’abonné : Les horaires qui changent sur chaque fiche c’est différent. La gare de la Roche est desservie par les bus depuis qu’il y Impulsyon, il y a des bus à la gare, cela correspondait bien avec mon train, la ligne dessert mon lieu de travail. Maintenant avec la modification de l’horaire du train, le bus part 1 minute avant l’arrivé du train.

 

SNCF : Les horaires changent 2 fois par an, c’est normal.

 

Questions des abonnés individuels :

Demande d’un arrêt de cars souhaité au centre de Fontenay-le-Comte.

Problème sur l’information national du TAD La Roche sur Yon - Luçon.

 

Réponse : Il faut programmer son voyage en allant sur Destinéo qui dans quelques jours aura des données nationales et indiquera le TAD si vous indiquez votre lieu de destination.

 

AUT : Il existe des errata sur certaines fiches horaires des cars : Un exemple un départ prévu à 8h50 de Fontenay vers Luçon et qui part à 8h02.

 

Réponse Région : c’est la région qui édite les fiches, mais la SNCF à changer l’horaire du train, alors le car s’adapte à l’horaire du train !

 

AUT : Quid de l’information ?

 

Réponse SNCF : Celle-ci se trouve sur un panneau d’un quai de la gare de Luçon. A la fin du débat l'ensemble des participants va apprendre que ce train allait reprendre en fin de semaine son ancien horaire.

 

Le Maire de Benêt demande un changement d’un point d’arrêt. Il sera regroupé avec l’arrêt du CG.


Lucon

 

ADSP de Luçon : s’élève contre la réduction d’ouverture de guichet en gare.

 

Syndicat cheminot CGT : énumère aussi les autres gares concernées en Vendée : Challans, Chantonnay, Montaigu, St Gilles Croix de Vie.

 

Réponse SNCF : Nous avons le regret de vous dire que nous sommes obligés, 50% des réservations se font sur Internet.

 

Syndicat cheminot CGT : Il faut dire que la région a donné son accord.

 

Région : La SNCF nous a expliqué et présenté 18.400 heures de suppressions. Bien sûr nous on préfère des guichetiers qui renseignent. Mais si nous voulions garder les effectifs, il fallait que nous déboursions 1 M€ pour les conserver. Alors nous ne pouvons pas assumer cette dépense supplémentaire.

Nous lui avons demandé qu’il remettre des heures en été sur le littoral, car il y a beaucoup de voyageurs l’été.

La Région fait ce qu’elle peut pour conserver le ferroviaire, sur la ligne Bressuire-La Roche-Les Sables nous allons engager une étude pour la valoriser, la faire revivre si nous ne voulons la maintenir. Il faut voir comment.

 

A.P.F : demande l’accessibilité pour les personnes handicapés.


La Région : Nous avons fait beaucoup sur le matériel. Nous n’aurons pas en 2015 tous les quais en accessibilité. L’accessibilité se fait dans le cadre d’un programme d’un pôle multimodal.

 

Intervention de la représentante de l'AUT pour évoquer la passerelle de Montaigu.

 

La Région : Les passerelles sont du ressort de RFF. A Montaigu, il va y avoir la création d’un pôle multimodal.

 

Le Vice-président du CG : N’est pas d’accord avec l’étude de la ligne Nantes-Bordeaux, et tient à le dire. Déçu, parce qu'il n'y a pas assez de réduction sur le temps de parcours… Le temps de parcours est plus long que par la route ce qui est dû, aux années sans entretiens... A 40km/h, sur certains tronçons… impossible de faire l’A/R Bordeaux--Nantes dans la journée. La Rochelle--Nantes A/R devrait se faire même en demi-journée…car cette ligne est indispensable.

 

RFF : la ligne n’est pas à 40Km/h, c’est juste sur le pont, qui présente des fissures !

 

Réactions dans la salle : Le pont a des fissures ? Dangereux, sécurité… !!

 

RFF : Ce n’est pas pour la sécurité, c’est juste pour la préservation du pont, vous savez si je vois que c’est dangereux je ferme la ligne de suite.

 

La salle : On va vers la fermeture !

 

La Région reprend la parole, les réunions de l’étude se tiendra prochainement et s’interroge… La réunion est terminée !


Nouvelle intervention de l'AUT : qui voudrait juste poser une question à RFF. Pouvez-vous confirmer ce que vous nous aviez dit, que le pont serait remplacé en 2015, et les travaux prévus de 4 semaines en 2013 sur la ligne.


RFF : Je confirme le pont en 2015, les travaux prévus en 2013 se feront non pas sur 4 semaines, mais sur 7 semaines avec la ligne fermée.

 

image001

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT Vendée (AUT 85)
commenter cet article

commentaires

Jacques 29/02/2012 13:42


Suite à mon commentaire précédent, je me demande ce que pensent les ports autonomes de St Nazaire, La Rochelle et Bordeaux d'une rénovation de la ligne. Avez vous à la FNAUT des informations ?


Il me semble pourtant que ces 3 ports devraient être interressés par un trafic ferroviaire descent.

Fnaut Pays de la Loire 29/02/2012 17:59



Je n'ai à ce jour pas d'informations sur le sujet....



Jacques 22/02/2012 22:15


Ce compte rendu en forme de "minutes" sans reprise est d'une toute particulière sincérité. Les fautes de français sont des choses secondaires quand on rédige des minutes "à chaud".


Je trouve ce rapport parfait. On a même parfois l'impression en le lisant d'être dans la salle et de ressentir l'ambiance.


Techniquement, l'entêtement de RFF est pitoyable. Je sais les problèmes budgétaires, mais il y a une énorme différence entre coûts de "réparation" et investissements.


Les coûts pour défaut de maintenance devraient être assumés par RFF (ou SNCF qui en était chargé avant la création de RFF) de manière légale car ce défaut de maintenance a des conséquences
potentielles sur la sécurité des usagers. Il pourrait y avoir procès.


Les investissements sont justifés par un retour sur investissement, c'est à dire une proposition de rentabilité. Il n'y a pas de connotation légale ici. Ce n'est que du commercial. Je crois que
RFF a d'abord à faire face à sa négligence.


Quand RFF dit que les 40 km/h sont uniquement imposés aux trains pour "préserver" le pont, que cela veut-il dire ? Le pont Eiffel est-il monument historique ? Pourquoi parle-t-on alors d'un
nouveau pont pour 2020 ? On détruirait le beau pont métallique ?


Pour moi il y a vraiment un danger avec ce pont. Je pense de plus en plus à une situation connue en vallée d'Aspe avec la destruction accidentelle du pont de l'Estanguet il y a 40 ans. La ligne
n'est toujours pas réouverte !


RFF attend-il qu'un accident ait lieu pour dire : "Vous voyez, nous avions raison !" et de décider aussitôt de fermer la ligne ? Il faut que FNAUT et tous les usagers, riverains, amoureux de la
ligne se battent par mails interposés pour innonder RFF de reproches et faire pression. 


Enfin, la mise à voie unique est abhérente. Cela supposerait une commande centralisée comme sur Lusignan-St Maixent conçue en sécurité et coûtant plus cher qu'un renouvellement ordinaire d'une
voie double. A voir !


 

Colibri 22/02/2012 10:44


Merci pour ce compte-rendu très instructif.

Fnaut Pays de la Loire 22/02/2012 11:23



C'est surtout l'auteur du compte rendu qu'il faut remercier. A noter aussi que ce compte rendu correspond à ce qui a été dit au cours du Comité chronologiquement et qu'il n'est pas remanié par
thème comme on peut le constater à l'occasion de la lecture de certains compte rendu d'autres réunions de ce type ce qui quelquefois gonfle la position de la région...



N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques