Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juillet 2014 7 13 /07 /juillet /2014 09:00

 

La Fondation pour la Nature et l'Homme  et le Réseau Action Climat dont la FNAUT fait partie lancent une campagne "Stop à la pollution de l'air". Vous pouvez vous joindre à cette action en signant la pétition et en relayant cette information dans vos réseaux...

 

 

 

7a2de8c312f57f5d5557fecrac.gif

 

 

 

La pollution de l’air tue chaque année dans le monde 7 millions de personnes.

En France, chaque nouveau pic de pollution rappelle l’urgence d’agir contre ce fléau c’est pourquoi avec ma Fondation, j’ai lancé il y a quelques jours la pétition « stop à la pollution de l’air » pour en finir avec ce scandale sanitaire.

Les solutions existent : signez maintenant la pétition !

 

Je sais que je peux compter sur votre soutien. 

Merci d'avance pour ce geste décisif !


Nicolas Hulot,
Président

 

 

 

3 mesures simples à prendre dès aujourd’hui

A l’attention de Ségolène Royal, ministre de l’Ecologie et Marisol Touraine, ministre de la Santé.

Chaque année, des milliers de personnes meurent prématurément des maladies causées ou aggravées par le diesel. Tous les jours des enfants suffoquent, souffrent d’asthme et d’allergies causées ou aggravées par le diesel. C’est un scandale sanitaire insuffisamment pris en compte. Pire, chaque année, 7 milliards d’avantages fiscaux sont accordés aux utilisateurs de diesel. 7 milliards c’est le chiffre du déficit de l’Assurance Maladie en 2013. Ces maladies du diesel ont un coût pour la société. Ce que l’on économise à la pompe on le paie doublement : en santé et en impôts.

En réduisant l’utilisation du diesel, nous assainissons l’air et en même temps nous faisons de la médecine préventive. Il est urgent d’agir.

Moi, automobiliste, usager des transports en commun, piéton ou cycliste, je veux pouvoir respirer à pleins poumons sans m’empoisonner.

J’appelle le gouvernement à :

  • débloquer l’argent nécessaire pour que les collectivités locales développent les transports en commun, le covoiturage de proximité et les mobilités douces.
  • mettre en place une prime à la conversion des vieux diesels d’au moins 1 500 euros pour les revenus modestes.
  • supprimer progressivement, à partir de 2015, l’avantage fiscal sur le diesel qui coûte 7 milliards d’euros à l’Etat chaque année.

Vous aussi vous pouvez changer la donne et arrêter ce scandale sanitaire. Signez et faites signez cette pétition. Dès que nous aurons réunis plus de 15 000 signatures, Nicolas Hulot les remettra à Ségolène Royal et Marisol Touraine.

 

Image 11-2

Partager cet article

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Il faut sauver ... Agir avec la FNAUT
commenter cet article

commentaires

DJAMENT A. 13/07/2014 09:39


Il est dommage que cette pétition, globalement très juste, propose deux mesures au mieux ambiguës, voire potentiellement néfastes :


- "développer le covoiturage de proximité" : le covoiturage est préférable à la voiture en solo, mais il se développe souvent au détriment du train, des transports urbains, voire de la marche et
du vélo (surtout si c'est de "proximité") ;


- sur la prime à la conversion des vieux diésels pour les revenus modestes : je suis d'accord qu'il faut aider les familles modestes à se débarrasser de leurs véhicules diésels, mais que signifie
cette "conversion" : pour un véhicule thermique individuel non diésel ? Il faudrait au moins offrir la possibilité que les 1500 euros préconisés puissent être utilisés pour acheter un ou des
vélos, ou payer des cartes de réduction ou abonnement SNCF ou TC pour plusieurs années. Pour que ce soit incitatif, il faudrait qu'une partie de la prime de sortie du diésel soit obligatoirement
utilisée pour une telle mobilité non polluante, et que l'autre puisse être utilisée pour l'aide à l'achat d'un véhicule individuel moins polluant (car malheureusement, on ne peut pas envisager
à court terme que toutes les familles modestes puissent se passer facilement de voiture - même si à moyen terme c'est tout à fait possible et bien sûr souhaitable, et pas seulement pour
les familles modestes), mais soit d'un montant supérieur si elle utilisée du vélo ou du train.

Fnaut Pays de la Loire 14/07/2014 13:55



Tout à fait d'accord mais nous sommes confrontés à la répartition géograohique des gens sur le territoire. Les plus pauvres habitent en zone rurale là où on constate l'absence des transports
collectifs....



N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques