Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 octobre 2005 5 07 /10 /octobre /2005 00:00
Depuis plusieurs années, la région des Pays de la Loire multiplie les initiatives pour que les usagers puissent circuler accompagnés de leurs vélos à bord des trains. Faisons le point sur la situation en cette rentrée 2005.

La Loire sans vélo

Depuis septembre, encore plus de TER acceptent les vélos, hormis sur l'axe ... St Nazaire – Nantes – Angers – Tours. Sur cette ligne, de nombreux omnibus et le TER 200 INTERLOIRE, qui relie 3 fois par jour sur Nantes à Angers et Orléans, n'acceptent pas les vélos. Or, ces trains longent l'itinéraire de "La Loire à vélo", et offrent à Nantes d'excellentes correspondances vers la côte atlantique, riche d'itinéraires cyclables. Cette année encore, pour un cycliste angevin, il est malaisé en semaine (et impossible le dimanche) d'aller pédaler grâce au train le long de la Loire et sur la côte. Notons cependant que la modernisation à venir des voitures Corail qui composent les rames INTERLOIRE prévoit des espaces pour les vélos. Idem pour les TER omnibus. Patience, donc.


La gare d'Angers envahie de vélos

Le succès actuel de l'acceptation gratuite des vélos dans les TER qui les acceptent se confirme chaque jour : l'ambiance matinale en gare d'Angers est désormais très "nordique". En effet, des dizaines de vélos montent ou descendent de rames d'une capacité d'accueil théorique de ... 5 bicyclettes. Dans les rames bondées, les cyclistes accompagnés de leurs montures passent pour des gêneurs encombrants auprès des usagers n'ayant que leurs pieds pour se déplacer. Espérons que ce spectaculaire engouement n'entraîne pas une restriction d'accès des vélos dans les TER. Ce serait contraire à toute politique d'intermodalité, car les usagers emportent leurs vélos pour se rendre à leur travail non par plaisir, mais par besoin, en raison de réseau de transports publics soit inadaptés (Saumur, ...), soit inexistants (Tiercé, ...).

L'exemple alsacien

En Alsace, où le succès du vélo dans les TER a été tout aussi fulgurant, la région et les collectivités locales ont mis en place des parkings vélo sécurisés dans les gares (grandes et petites) des lignes TER "saturées" de vélos, pour que ceux-ci puissent passer la nuit sans risque de dégradation. C'est déjà le cas à Angers (Parkings St Laud et Marengo, renseignements au 02 41 20 31 34), mais pas au Mans, et encore moins dans les gares comme Ancenis ou Saumur.

Co...cyclage ?

D'autres pistes restent à imaginer pour accompagner ce succès : on peut notamment envisager la mise à disposition de vélos "publics" dans les grandes gares, avec garantie de disponibilité pour les abonnés TER, du lundi au vendredi. Le week-end et l'été, tout ou partie de ce parc cyclable serait disponible pour les touristes...

Frédéric Guimier – FNAUT Pays de la Loire

Article paru dans "la bicyclettre", revue de l'association des usagers du vélo Angevins. Retrouvez l'AUVA sur le WEB : http:www.fubicy.org/angers-auva

Partager cet article

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans A bicyclette
commenter cet article

commentaires

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques