Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 septembre 2005 3 28 /09 /septembre /2005 00:00

Après Sablé sur Sarthe, C'est au tour de La Roche sur Yon d'être victime des taggueurs, comme le témoigne cette photo prise le 28 septembre 2005.

Le souterrain, pourtant récemment repeint, a servi d'aire de délires picturaux sans aucun caractère esthétisant.

Il est urgent d'agir, car après les ponts, les bâtiments désaffectés, et autres supports visibles en pleine ligne, une fois les installations de gares touchées, ce seront les trains qui subiront les assauts à grande échelle des accros de la bombe de peinture.


Partager cet article

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT Vendée (AUT 85)
commenter cet article

commentaires

toun 07/11/2010 22:21



Pourquoi ne pas tout simplement proposer ce mur à l'édition de vrais graffitti. Cela metterais de la couleur et de la gaïté dans ce lieu morbide. Des graffitis de grandes qualités à la place d'un
mur blanc sans âme serait la solution



Fnaut Pays de la Loire 08/11/2010 01:01



C'est une proposition comme les autres mais bien souvent les souterrains sont plus gais quand la couleur est claire...



michou 15/05/2006 20:26

Quelle solution contre les tags ?

Fnaut Pays de la Loire 15/05/2006 23:41

le pêlliculage des rames en est une première, car il permet d'effacer très rapidement un tag en le recouvrant. Or, un taggeur qui ne voit pas son "oeuvre" perdurer va se lasser des trains et ira tagguer plus loin...C'est donc une politique forte à mettre en oeuvre, alliant dépôt systématique de plainte de la part de la SNCF et effacement immédiat des tags.Il faut frapper fort au début pour marquer une rupture... Comme avec les radars automatiques...

Jacques 13/05/2006 19:13

Les tags sont ce qui me repousse le plus dans le paysage dit moderne.
New York avait des tags partout sur ses trains et stations dans les annees 70. Avec un effort certain, un gros budget il est vrai, les metro de NY est redevenu convenable sinon propre.
Chez nous il ne faudra pas attendre d'effort budgetaire important. Mais pourquoi ne pas faire des campagnes televisees basees sur la notion de honte sachant que la plupart du temps les tageurs agissent dans les endroits caches (tunnels pietonniers, quartier peu habite ou usine abandonnee, etc) ou agissent la nuit pour ne pas etre vus?
Pourquoi ne pas developper un programme dans les ecoles?

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques