Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 janvier 2007 5 12 /01 /janvier /2007 00:07
Sur l'ancien itinéraire "grandes lignes" Paris Bordeaux par Saumur, seules les sections Saumur Thouars (dans notre région) et Niort Bordeaux via Saintes sont encores ouvertes au trafic voyageur.

La semaine passée, deux événements sont venus enrichir le dossier de réouverture de cette ligne. Alors que certains arguments de "vétusté" de la ligne sont utilisés pour repousser toute idée de réouverture aux TER de la section Thouars / Niort,  il faut savoir que de Thouars à Niort, la ligne est parcourue par des trains de FRET et, curieusement, par des TER vides Poitou Charentes, qui viennent assurer des circulations commerciales sur Bressuire Thouars Saumur.

Ligne trop vétuste pour les TER ? Et pourtant le TGV...

La semaine dernière, c'est même un ... TGV (oui !!!) qui a circulé sur la ligne. Cela aurait du être secret, mais les appareils photo numériques étant partout, plusieurs journeaux ont publié des photos de la rame TGV. Celle-ci venait des ateliers d'Alstom, près de La Rochelle, tout spécialement préparée dans le cadre de la tentative d'un nouveau record mondial de vitesse ferroviaire.

Demain des TER Saumur / Niort ? La question se pose désormais sérieusement

Un soutien politique du Conseil Général des Deux-Sèvres

L'Association pour le Développement du Transport Ferroviaire THOUET SEVRE NIORTAISE a mis en ligne le fac-similé de la décision du Conseil Général des Deux Sèvres en faveur de la réouverture de l'axe au trafic TER, assorti d'une décision de principe pour le cofinancement des études de réouverture (voir le site de l'ADTFTS).

Partager cet article

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT interrégional
commenter cet article

commentaires

Jacques 01/10/2007 15:05

Il faut effectivement citer les sources de telles affirmations.A ce jour, EWS a le droit de faire circuler des trains sur le réseau RFF. La licence obtenue n'est pas une rigolade!Le rattrappage des 2 trains de St Pierre peut avoir de multiples raisons. Etait-ce sur voie principale? sur voie de triage ou d'évitement? Qui a mené l'investigation? Depuis peu, s'il y a eu des victimes, la SNCF ne devrait plus mener seule l'investigation. L'Etablissement Public de Sécurité Ferroviaire (EPSF) en est chargé. Je crois aussi savoir que EWS serait (ou a été) racheté par DB Cargo, la brache fret de l'opérateur historique allemand qui contrairement à Fret SNCF réussit à faire du bénéfice. Faudrait-il voir la DB comme un opérateur brigand?

cyrille 16/08/2007 23:28

Jacques, faut remettre les choses dans leur contexte : les infrastructures ont étés payées par la sncf et les anciens reseaux, mais surtout entretenus, electrifiées par la sncf. Puis ensuite données a RFF en echange de la dette de la SNCF....Le reseau est aujourd'hui dans un sale etat a cause d'un manque d'entretien, et oui, depuis que RFF a repris les renes, ils s'apercoivent qu'un reseau ca coute tres cher a entretenir, et leur politique d'economies, et d'entretien ciblé a abouti une vetusté du reseau sans precedent. Qui paie desormais ???? RFF et SNCF !!!Sinon se sont les personnels SNCF qui font rouler tous les trains en france, RFF remunere SNCF pour son savoir faire dans la circulation des trains....Concernant ces privés : aujourd'hui tout est etouffé politiquement, mais :-EWS a deja : un accident grave du coté de St pierre des corps (rattrappage de 2 trains), Un agent SNCF qui a été tué (passé sous un train lors de manoeuvres, , car leurs normes de securités ne sont pas au niveau de la sncf. Cette societé a des coutumes de brigands c'est a dire sur des ITE ou elle partage les circulations avec la sncf, se produisent des choses bizarres, a savoir un tas de sable positionné devant le train SNCF afin que la locomotive ne puisse pas accoster, il faut donc nettoyer la voie ce qui cause un retard pour le train SNCF.Estimant que la sncf leur facture trop cher le carburant pour leur locomotives, ils n'hesitent pas a se faire approvisionner par un camion citerne a un passage a niveau et ce sur voies principales, ce qui occasionne des retards tres important aux trains suiveurs.Afin de partir en avance sur un train SNCF, il n'hesitent pas non plus a bacler un essai de frein sur un train entier, et l'envoient en ligne sans savoir s'il pourra s'arreter.Concernant Seco Rail, tout comme EWS, et leurs formations au rabais, Leurs personnels ne connaissant pas les lignes parcourues, un conducteur Seco rail s'est apercu qu'il avait depassé son triage de destination, qu'a t'il fait ???? Il a decroché ses locomotives du train, et a abandonné la rame sur voie principale...Imaginez donc la regularité pour les trains suiveurs, et surtout la securité au rabais de ces entreprises...Des exemples comme ceux ci, il y en a des dizaines, mais il est politiquement incorrect de les divulguer...

Fnaut Pays de la Loire 17/08/2007 11:14

Pouvez-vous, pour des raisons de crédibilité,  donnez vos sources ou en tout cas donnez plus d'élèments  en précisant les dates, les lieux, les numéros de trains concernés?En  effet  , vous connaissez l'adage " qui veut se débarasser de son chien, indique qu'il a la rage..." Le débat sur les Low cost doit être une discussions argumentées, polémique mais sans "ragots". Surtout que les dernières mesures annoncées par la SNCF , concernant le Fret et les wagons isolés vont  se traduire par une régression et une nouvelle rétractation de la desserte du territoire.Il faut donc trouver des solutions pour sauver le Fret , ce qui contribuera à préserver les dessertes voyageurs sur certaines lignes...merci pour votre contribution .

Jacques 14/06/2007 15:25

Malgré le manque d'activité sur ce blogue depuis le 20 janvier 2007, je dois réagir au commentaire de Michou qui m'en rappelle d'autres à propos d'autres lignes.Le développement du transport du fret sur les lignes RFF (et non SNCF) n'est plus statutairement sous le contrôle de la SNCF. Les "Privés" ne bénéficient pas plus des infrastructures plus ou moins bonnes que la SNCF. Oui, les "Privés" vont rouler sur des infrastructures payées par la collectivité au début, mais les péages qu'ils auront à payer compenseront cela et permettront d'autres investissements.Le coût réel n'est pas du ressort du "Privé". C'est à RFF d'analyser et d'annoncer ces coûts. Par ailleurs ce ne sont pas les personnels SNCF qui assureront la bonne marche de ces trains. Ce seront les agents RFF de la voie et du traffic et les conducteurs certifiés embauchés par les "privés".Je ne crois pas qu'aujourd'hui les opérateurs EWS, Secorail et autres aient à s'appuyer sue la SNCF pour tirer leur trains en nombre criossant chaque semaine.

michou 20/01/2007 08:24

Les groupes Fret privés ne sont pas des rêveurs. Ils bénéficient surtout d'un endettement imposé par les pouvoirs publics à la SNCF. Signalons également le changement de statut de la SNCF à partir de 1982 en EPIC de droit privé. EPIC : Etablissement Public Industriel et Commercial. La nuance est d'importance. Cela veut dire que la SNCF n'est plus tenue seulement d'équilibrer ses comptes mais doit être rentable dans chacune de ses branches. Ce qu'on demande généralement à une entreprise privée s'applique dorénavant à la SNCF, ce que je déplore personellement. Mais comme le dit quelquefois la FNAUT le ferroviaire demande des investissements lourds, coûteux et amortis sur de longues périodes. Aujourd'hui, des entreprises privées bénéficient d'infrastructures payées par la collectivité. Elles vont s'accaparer les trafics les plus juteux en laissant de côté ceux qui le sont moins ou qui sont les plus faciles à réaliser. Bref, elles vont pouvoir bénéficier de circonstances favorables sans payer le coût réel. N'oublions pas que c'est le personnel de la SNCF qui va assuer la bonne marche des trains privés.

Jacques Durand 18/01/2007 10:59

Il faut ajouter à votre article qu'un autre évênement est survenu ce mois-ci, c'est la décision de la filiale Colas de Bouyghes à exploiter des trains marchandises (produits de carrières) entre Bordeaux et le réion parisienne en assant par Saintes, St Jean d'Angély, Niort, Touars et Saumur.
Cette ligne Niort Touars va reprendre bonne mine!

Fnaut Pays de la Loire 20/01/2007 00:03

Merci pour cette information, qui garantit un bon tavelage et du rail U50 au moins sur Niort / Saumur. Ce  trafic (nouveau ou pris à la SNCF ?),  via ce nouvel itinéraire sans doute moins couteux en péages RFF que la ligne via Poitiers... révèle un "vent" ferroviaire que la FNAUT a pressenti depuis l'annonce de l'ouverture du FRET ferroviaire à de nouveaux opérateurs. Un train de FRET qui circule à 50 km/h sur une ligne peu circulée et peu chère en péages va au final plus vite que sur une ligne parallèle électrifiée, où il roule à 100 km/h pendant une heure puis attend une heure que 3 TGV et 2 TER le doublent...Les responsables de FRET SNCF ont semblé sourd à cette logique, traitant la FNAUT de "rêveurs".Les groupes FRET ferroviaires privés doivent donc être des rêveurs.

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques