Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 septembre 2006 6 09 /09 /septembre /2006 00:01
Depuis le premier septembre 2006, les abonnés TER domicile - travail habitant en limite de région centre bénéficient de l'accord interrégional passé entre le Région Centre et la Région des Pays de la Loire.

EcoTER, pour travailler loin, en TER
Désormais, au-delà des 75 km "compensés" par l'Etat, les deux régions se sont entendues pour que les kilomètres supplémentaires bénéficient du même régime. Commercialement, cela s'appelle EcoTER.

Aubigné-Racan : la ligne Le Mans Tours devrait voir son nombre d'abonnés travail exploser grâce
 à l'accord interrégional Centre / Pays de la Loire. Le coût de l'abonnement est désormais comparable
à celui d'Angers - Le Mans. Reste à améliorer la voie pour réduire le temps de parcours
(1 h 00 actuellement, mais "peut mieux faire")... Et la fréquence des trains..

Après le déplafonnnement kilométrique des abonnements de travail à l'intérieur de la Région, puis de la première convention déjà mise en oeuvre avec la Bretagne, les frontières régionales s'ouvrent peu à peu au TER Domicile / Travail.

A quand un accord avec Poitou Charentes, qui pourrait doper des lignes comme Bressuire Saumur Tours ou La Rochelle - La Roche sur Yon ?

Le communiqué de presse de la région en téléchargement.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT interrégional
commenter cet article

commentaires

leolelionceau 12/09/2006 11:15

En attendant, il était temps que cette réciprocité tarifaire se mette en place. Pour avoir fait le trajet quotidien 4 mois durant, je peux vous assurer que lâcher 280 € par mois dans le train (et non les 217 € annoncés dans les comparatifs, la dégressivité tarifaire n'intervenant qu'après un an d'abonnement sur les forfaits SNCF) pour un smicard n'a rien d'évident. Sans compter que c'est une injustice criante ; quelle différence de faire Le Mans-Angers ou Le Mans-Tours pour le client ? La distance est la même, le service est meilleur sur Le Mans-Angers (fréquence, matériel, temps de parcours), et le prix de l'abonnement est deux fois moins important ; cherchez l'erreur ...

michou 10/09/2006 13:28

C'est bien cela le drame !

Jacques 09/09/2006 14:25

J'ajoute cet autre commentaire au precedent de ce jour:
La competence SNCF est maintenant transferee a l'EPSF en ce qui concerne la securite ferroviaire. Ne songez meme plus avoir la SNCF pour interlocuteur en cas d'accident!

Jacques 09/09/2006 14:23

Mon cher Michou,
Toute oppinion est bonne et doit etre exprimee! L'Histoire nous le prouve de jour en jour!
L'Histoire pour les transports est la gestion par l'Etat des infrastructures, et la gestion par des compagnies autonomes (je ne dis pas necessairement privees) de l'exploitation.
C'est un nouveau contrat donnant-donnant. Si RFF n'est pas capable de fournir aux exploitants un reseau en etat correct, alors le blame sera a l'Etat. Les regions font d'autre part partie de l'Etat et effectivement on pourrait imaginer un transfert de l'Etat centralise parisien aux regions. Qu'est ce aue cela aurait de si genant? Les Landers allemands ne sont-ils pas pour certains plus petits que nos regions?
Quant au fait de la competence, je ;e permets de dire que la competence n'est surement pas au centre! Qui a competence pour juger du bien fonde d'un service regional entre Limoges et Gannat, ou entre Brive et Tessonmieres (si vous ne connaissez pas, renseignez vous - c'est du meme registre que La Roche-Bressuire ou Fontenay-Niort) sinon la region concernee? Croyez vous que lla competence centralisee connait les problemes locaux?
 

michou 09/09/2006 09:28

Pour les abonnés, c'est sans doute une bonne chose. Mais cela revient commerciaement à organiser un réseau interrégional d'envergure presque national si plusieurs région font de même. On assistera dans ce cas à un transfert pur et simple de cette compétence. L'Etat ( c-à-d la SNCF) est parvenu à ses fins en faisant payer par l'impôt ce qui aurait dû l'être par les recettes des clients. En endettant la SNCF au plus haut point et en la privant de rentrées financières, il s'agit bien de préparer la privatisation des chemins de fer. N'oublions pas que les futurs appels d'offres seront européens. Sans doute que certains ne seront pas d'accord . Mais alors il faut être logique jusqu'au bout : pourquoi demander que RFF conserve dans le réseau  ferré national les voies de chemin de fer qui, manifestement, devraient être gérées par les régions, c-à-d nous les contribuables ? 

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques