Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 octobre 2009 4 08 /10 /octobre /2009 11:00

 





L'ANDE, association de la FNAUT participe au "Collectif Transport" de Nantes Métropole.

Le Collectif a transmis récemment à la Communauté urbaine et à son conseil de développement son évaluation du Plan de déplacement urbain. Elle dresse le Bilan du PDU de Nantes.


Notre texte peut être consulté dans son intégralité sur le site du Conseil de développement http://www.nantes-citoyennete.com/


Nous poursuivons la publication en plusieurs épisodes du (long) bilan du PDU 2000-2010 de Nantes Métropole par le Collectif Transport. Les titres proviennent du document officiel.


Bonne lecture. Dans l'attente de vos réactions

                                                                                                                         

 J. B. LUGADET




REDEFINIR LES USAGES DE LA VOIRIE

 

 

15) se doter d’une charte de partage de la voierie :

Si une charte de partage de la voirie a été élaborée, on ne peut pas dire qu’elle ait toujours atteint ses objectifs. Les problèmes rencontrés sur l’aménagement de la rue de Strasbourg démontrent pourtant l’importance d’une telle charte. Non seulement pour la typologie des voiries mais également sur un certain nombre de normes à respecter dans tous les aménagements techniques pour les cheminements des différents modes ; doux et motorisés.

Il faut également noter l’importance de cahier des charges très précis à transmettre aux architectes sollicités par la collectivité et qui ont une fâcheuse tendance à vouloir imprimer leur marque, souvent au détriment des utilisateurs.

Un partage de la voirie est nécéssaire

 

16) retraitement des pénétrantes

Si la réduction de capacité des voiries pénétrantes est bien devenue une réalité, les modes doux n’ont pas toujours été pris en considération dans des aménagements pourtant récents :

*     Le Bd des pas enchantés a effectivement été aménagé en privilégiant les modes doux (marche à pied, vélo).


Boulevard des Pas Enchantés à St Sébastien sur Loire (photo http://www.saintsebastien.fr/-Environnement-.html)

 

*     Le Boulevard Martin Luther King a également bénéficié d’un aménagement au profit des modes doux (bus et vélos).

*     Une première tranche a été réalisée sur la route de Vannes avec des cheminements assez réussis pour les vélos mais en laissant de côté tout aménagement pour les bus.

*     La 2ème ligne des ponts a vu son aménagement s’opérer autour de la réalisation d’un axe lourd de transport en commun avec une continuité cyclable presque de bout en bout (amputée en son centre au profit de la voiture).

*    La route de Rennes a bénéficié du prolongement des aménagements de la rue P Bellamy pour créer une ligne Chronobus, en lieu et place du prolongement de la ligne de Busway envisagé à sa création. La cohabitation bus-vélo n’étant pas toujours aisée sur cet axe au profil accidenté.

*      La route de Paris n’a eu droit qu’à des aménagements éphémères pour les transports en commun.

*    La route de Ste Luce est en cours d’aménagement sans que, étonnamment, compte tenu de l’espace disponible, les bus bénéficient d’un cheminement prioritaire de bout en bout.

*     Le Bd de la prairie de Mauves s’est contenté de quelques coups de peinture pour en limiter le nombre de files.

*      Enfin la route de Pornic qui constitue la dernière pénétrante en 2 fois 2 voies a été partiellement aménagée (avec des ronds points suicidaires pour les cyclistes…) et sans aucun aménagement pour les transports en commun. A défaut d’un re-calibrage coûteux des voies, une expérimentation de site réservé aux : transports en commun, bus express en provenance du Pellerin, cars, taxis, mais également véhicules de covoiturage (plus d’un passager dans le véhicule) pourrait être menée, depuis le périphérique jusqu’au futur pôle d’échange de la gare de Nantes (via le pont des 3 continents).

 


17) Homogénéiser le périphérique :

Avec le changement de statut de certains tronçons, ainsi que l’information lumineuse de gestion de la circulation en temps réel, cet objectif d’homogénéisation a été atteint. Il n’empêche toutefois pas la congestion quotidienne liée à un déséquilibre notoire entre le Nord et le Sud engendrant des mouvements pendulaires, matin et soir, ni la fragilité du trafic en cas de moindre perturbation.




Entrée du Pont de Cheviré

 


18) Intégration du périphérique dans le paysage et jalonnement directionnel :

voir ci-dessus.

 


19) mise en œuvre d’un système de gestion du périphérique et du réseau structurant :

voir ci-dessus



A suivre ...

Partager cet article

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans ANDE et Collectif Transport de Nantes
commenter cet article

commentaires

DJAMENT A. 08/10/2009 16:15


" La route de Rennes a bénéficié du prolongement des aménagements de la rue P Bellamy pour créer une ligne
Chronobus, en lieu et place du prolongement de la ligne de Busway envisagé à sa création. La cohabitation bus-vélo n’étant pas toujours aisée sur cet axe au profil accidenté." Les aménagements sont
loin d'être suffisants dans la rue Bellamy (aussi sur la route de Rennes) : à défaut d'un prolongement du busway sur cet axe, qui serait pourtant très bénéfique, un vrai aménagement de bout en bout
avec des couloirs réservés dans chaque sens serait de salubrité publique. La poignée de priorités aux feux est utile mais insuffisante ; un gros point noir demeure le rond-point de Rennes, où un
aménagement en faveur des transports en commun les rendraient d'un coup beaucoup plus compétitifs par rapport aux voitures particulières. Une difficulté d'un tel aménagement consiste à en trouver
les bonnes modalités, puisque plusieurs lignes se croisent (les aménagements qui privilégient certaines lignes mais pénalisent celles qui empruntent un axe perpendiculaire sont à éviter !).
Remplacer le (double) rond-point par un carrefour avec feux tricolores (avec voies dédiées et priorité indispensable au croisement aussi bien sur le trajet des lignes 12/32/lila que 51/70, sans
oublier la ligne 52 qui pose un problème spécifique puiqu'elle tourne à ce niveau) semble la solution la plus naturelle pour favoriser les bus ; c'est sans doute un aménagement lourd mais peut-on
trouver plus simple et efficace ?
  Un autre problème secondaire pour l'aménagement de la rue Bellamy (qui se résoudrait très naturellement conjointement à un vrai aménagement pour les bus de bout en bout) est celui de la
sécurité des traversées piétonnes sur les passages protégés hors des feux tricolores : l'absence de terre-plain central (conjugué au nombre de voies important et à la vitesse très souvent excessive
des automobilistes) la rend souvent dangereuse.


Fnaut Pays de la Loire 09/10/2009 02:09


Commentaire trés précis et trés argumenté. Vos observations sont les bienvenues pour améliorer le bilan de ce PDU de L'agglo nantaise.


N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques