Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 août 2006 2 29 /08 /août /2006 23:57

Bien que Brest, (près de 300 000 habitants dans l’aire urbaine), soit à 300 km de Nantes, il faut compter au mieux 3h54 mn (près de 4 h) par le train, que l’on change à Quimper ou à Rennes. La ligne électrifiée et les trains venant de la côte Atlantique s’arrêtent à Quimper. La desserte Nantes Quimper vient d’être améliorée (après avoir été réduite ! ).

L’électrification de Brest Quimper ne serait pas prioritaire dans le contrat de projet régional.

Elus de Brest Métropole Océane, du Conseil Général du Finistère, de la Communauté de Quimper ont pris le train ensemble (le 22 août 2006) pour protester et dire que faire 80 km en 1h10 mn n’était pas acceptable, en particulier pour le millier de migrants domicile travail journaliers. Ils demandent que le trajet soit ramené à 50 mn, en électrifiant, et en modifiant si besoin certains tronçons.

Un TER Nantes Vertou et assure la correspondance 
avec un Corail en provenance de Quimper à Nantes

D’autres usages sont possibles pour cette ligne. Des trains Brest Nantes donneraient un accès plus direct:
- pour les Finistériens du Nord, à la côte sud bretonne, à Nantes et aux correspondances vers la Vallée de la Loire et la Côte Atlantique,
- pour les Bretons du Sud (Vannes, Lorient,…), les habitants de Loire Atlantique, vendéens et angevins, au Finistère Nord

Les travaux à prévoir sur la Côte Sud bretonne en accompagnement de l’arrivée de la LGV à Rennes devraient permettre d’améliorer sensiblement les performances actuelles entre Quimper et Nantes. Brest Nantes en 3 h est donc un objectif raisonnable (et minimum vu la distance).

Tout cela devient moins utopique maintenant que des élus aussi (y compris des représentants du Conseil Général traditionnellement plus favorables à la route !) demandent la modernisation des voies ferrées longtemps restées sans investissement.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT interrégional
commenter cet article

commentaires

leolelionceau 12/09/2006 12:06

Pour emprunter la ligne Brest-Quimper régulièrement, je peux vous dire que cette ligne en VU non électrifiée est un vrai tortillard, zig-zaguant à travers la campagne finistéroise pour desservir les qq localités génératrices. Résultats : courbes serrées limitant la vitesse, donc temps de parcours lamentable, à tel point que l'autocar est bien plus rapide, en plus d'être meilleur marché.De source Brest métropole, l'électrification n'est pas pour tt de suite ; tout au mieux une rectification de certaines courbes, mais pas de travaux homériques dans cette région où la topographie est pour le moins torturée ; on se dirigerait plutôt dans les 5 années à venir vers l'achat par la région Bretagne de matos bimode type AGC, ce qui permettrait sur certaines courses d'avoir des liaisons Brest-Nantes directes.

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques