Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juin 2006 6 10 /06 /juin /2006 07:59
Réunis en conseil d'agglomération jeudi 8 juin 2006, les élus angevins ont abordé la question épineuse de la rocade sud d'Angers.

Jean Claude Antonini (PS) a annoncé que l'échéance de ce projet routier est fixée à 2015, suite à la signature d'une convention cadre avec le département de Maine et Loire (UMP). Le projet est estimé à 160 millions d'Euros (soit... le coût de la seconde ligne de tramway angevin ...).

la commune coupée en deux se rebiffe

C'est alors qu' Yves-Heni Martin, maire de Ste Gemmes sur Loire, a fait part de son mécontentement concernant cette décision, argumentant que cette rocade va concurrencer le tramway (bien vu !).

Le sang de Raymond Perron, adjoint angevin chargé des transports s'est alors mis à bouillir, donnant lieu à un débat très classique dès qu'il s'agit d'un projet d'intérêt public : d'accord, mais pas chez mon voisin ! Angers ne veut plus de voitures en transit chez elle, et cherche à les refiler à la périphérie, ce que les élus concernés refusent, sous la pression de leur administrés, armés d'un bulletin de vote.

Traitement "qualitatif"

Pour faire avaler la pilule de cette liaison sud, l'un des arguments invoqués a été la garantie d'un "traitement qualitatif" de cette rocade. Mais curieusement, personnne n'a proposé d'aller entendre le témoignage d'habitants d'autres agglomérations de France qui ont eu droit à un tel traitement "qualitatif". Trop dur à dénicher, ce genre d'oiseaux rares ? Quand il s'agit de tro*uver des témoignages positifs sur le tramway, pas de problème, les candidats affluent... La maire de Sainte Gemme sur Loire aurait-il le tort d'avoir raison ?
 Seule une réelle priorité donnée aux trasnports en commun et modes de déplacements
doux permettra de limiter l'usage de l'automobile à son domaine de pertinence,
et limitera de facto le besoin en infrastructures routières


Sortir de l'argumentaire routier

Il va bien falloir tôt ou tard de l'équipe municipale d'Angers se décide à réellement mettre en place une politique volontariste de réduction de la place accordée à la voiture, non en développant les projet routiers périphériques, mais en "mettant le paquet" sur les bus, tramway, et déplacements doux (piéton, vélo).

Frédéric Guimier - FNAUT 49



Partager cet article

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT Maine et Loire
commenter cet article

commentaires

06/02/2008 20:04

Il semble qu'une asso s'est constituée contre ce projet, voici le lien :http://www.campdecesar.org/Quant aux transports doux, le courier de l'ouest du 05/02/08 annonce que le contre-sens cyclable qui devait être réalisé rue Tarin en février est annulé. Le service voirie à en effet préféré annulé l'aménagement suite à des plaintes de riverains comme quoi cela entrainerait une dangérosité. On sait tous que les cyclistes sont des dangers publics causant trop de morts sur la route.Ce double-discours continuel des autorités est vraiment lassant.

Fnaut Pays de la Loire 07/02/2008 10:11

Concernant les doubles sens s'est un discours récurrent d'entendre dire qu'ils sont dangereux. Certaines villes les ont généralisés pour améliorer les déplacements des deux roues.

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques