Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 janvier 2009 4 08 /01 /janvier /2009 08:10

A l'occasion du dernier Congrès de la FNAUT au Mans les traditionnels prix ont été décernés pour reconnaître ou condamner les politiques transports des collectivités ou des élus.


Tickets verts

 

La communauté d’agglomération du Grand Dijon

Depuis de nombreuses années, elle mène une politique progressive, cohérente et déterminée de développement des modes alternatifs à la voiture (marche à pied, vélo et bus) et de maîtrise du trafic automobile. Elle vient de décider d’introduire le tramway et de commander du matériel en commun avec l’agglomération de Brest.

 

La région Midi-Pyrénées

Confrontée à la dégradation rapide de son réseau ferré et à l’insuffisance des interventions de RFF, elle a décidé de lancer un grand emprunt régional de 500 millions d’euros pour financer les travaux indispensables pour éviter des suspensions du trafic TER.

 

L'entreprise Monoprix

Elle s'est engagée dans une démarche d'approvisionnement plus écologique de ses magasins, qui s'est concrétisée en 2007 par un accord avec fret SNCF. L'objectif est de réduire de 10 000 le nombre annuel de ses camions entrant dans Paris. L'acheminement des marchandises depuis l'entrepôt ferroviaire se fait par des camions peu polluants. Cette démarche est d'autant plus intéressante qu'elle concerne des magasins implantés au coeur de la ville, notamment les “DailyMonop”.

 

Tickets rouges

 

André Vallini, président PS du Conseil général de l’Isère

Il a relancé le projet de rocade nord de Grenoble (6 km en grande partie en souterrain). La consultation de la population qu’il a organisée en juillet 2007, au moment des premiers départs en vacances, a été une parodie de démocratie participative : les opposants n’ont pas pu s’exprimer, les questions posées étaient orientées, les conclusions d’une étude de l’Agence d’Urbanisme de l’Agglomération Grenobloise démontrant la nocivité du projet (induction de trafic au détriment du tramway et du TER qui perdraient 8000 voyageurs par jour) ont été soigneusement occultées.

 

Hubert Falco, maire UMP de Toulon et président de Toulon Provence Méditerranée

Il a renoncé à une ligne de tramway décidée en 2000 dans le cadre du plan de déplacements urbains qu’il avait fait adopter, au profit d’un trolleybus guidé de moindre capacité, puis reporté la construction de la ligne après la réalisation du second tunnel routier qui doit traverser la ville de Toulon en 2012. Enfin il a décidé de ne réaliser d’ici 2015 que la moitié de la ligne prévue. Toulon est la seule grande agglomération française à ne posséder encore ni métro ni tramway.



Partager cet article

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT en France
commenter cet article

commentaires

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques