Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 octobre 2009 3 07 /10 /octobre /2009 08:07

Ou comment la priorité affichée aux transports en commun a du mal à se transcrire dans la réalité.


Application en Loire Atlantique 

La crise pétrolière qui s’annonce, les dégâts climatiques qui sont déjà là tout comme la difficulté pour beaucoup de familles de remplir les réservoirs des voitures ne freinent pas tous les projets routiers. Ainsi pour les liaisons Ancenis Nort sur Erdre ou Ancenis Clisson, destinées à  « renforcer les pôles secondaires et à éviter le périphérique nantais ». 

  

Sans s’appesantir sur les risques d’étalement urbain, on constate que ces liaisons, qui sont jugées suffisamment importantes (au fait, quel est le trafic routier et son évolution ? ) pour être équipées en voie rapide, ne sont pas desservies par les autocars du réseau départemental.

Autocar du réseau LILA à la Baco

Plus de liaisons en autocar et moins de 2x 2 voies  

Il serait pourtant logique de soulager d’abord la circulation de ces axes en créant une offre de transport en commun attractive, avant d’envisager tout investissement coûteux dans l’infrastructure. D’autant plus que les villes secondaires concernées disposent ou disposeront de gares fréquentées et ont donc vocation à être des plateformes d’échange multimodales.   

 

Même cas de figure sur d’autres axes, comme l’axe interrégional Cholet Bressuire Parthenay (sur Nantes Poitiers), que l’on continue à équiper en 2x2 voies alors que la desserte par bus est squelettique et qu’il n’est pas question de réouvrir la voie ferrée .


Les efforts des Conseils Généraux en matière de Transport Collectif sont constatés (halte routière d'Angers)

Faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais ?  

Les collectivités demandent aux habitants de prendre les transports en commun mais en l’occurrence les habitants seront toujours condamnés à la voiture.

 

Elles font pourtant par ailleurs des efforts méritoires : comme pour le Département, transfert de financement de la route vers le fer sur Nantes Châteaubriant, mise en œuvre d’une navette St Brévin St Nazaire au lieu d’un nouveau pont sur l’Estuaire, pour la Région, augmentation des capacités des trains existants, et projet Nantes ferroviaire Châteaubriant, mais elles sont encore loin de répondre à l’ensemble des besoins de déplacement en transport en commun et continuent par ailleurs à financer largement  l’infrastructure  routière, productrice de CO² et de moins en moins à même de répondre aux défis futurs de l’énergie

Partager cet article

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT Loire Atlantique
commenter cet article

commentaires

M-Rick 07/10/2009 14:15


D'ailleurs, pourquoi n'est-il pas possible d'arriver à Vallet le matin avant 8.40 ??

Pourquoi de Vallet n'ya a-t-il pas de liaison de transport vers Clisson alors que la gare de CLisson est censée être une des plus importantes des Pays de la Loire ??
d'ailleurs, pourquoi n'y a-t-il tout simplement pas entre Clisson - Vallet et les différents villages limitrophes un réseau de transport à l'image de la presqu'il guérendaise vue la population, les
déplacements en voitures et la constante augmentation de la population dans le vignoble ??

De même je rejoints votre point de vue pourquoi n'y a-t-il pas de liaison Clisson Ancenis, tous les cars vont vers Nantes, mais si je veux aller ailleurs ?? Éviter Nantes pour aller à Pornic ou
Ancenis est aussi bien non ?

Et pourquoi arrêter les liaisons aux portes des départements, ça c'est le paradoxe des transports français, j'habite en limite de département pour aller à telle ville située à 30 km de chez moi
dans le département voisin, je dois rebrousser chemin dans le chef lieu situé à 60 km de chez moi afin d'avoir une correspondance, résultat, je préfère prendre ma voiture ...


Fnaut Pays de la Loire 09/10/2009 02:05


Concernant les liaisons départementales : en effet le constat est fait depuis plusieurs années que les transports départementaux s'arrêtent de plus en plus aux limites des frontières
administratives. Si je prends l'exemple de la Mayenne : plus aucune liaisons avec l'orne (Alençon ou Domfront). les liaisons avec les autres départements se font par train ou cars régionaux (49,
35, 72); Il reste quelques incursions timides vu le nombre de dessertes vers Sablé ou Châteaubriant ...jusqu'à quand ?
Le défaut de beaucoup de réseaux c'est qu'ils sont construits avec des lignes radiales et avec des diamétrales (rares).Les transversales sont exceptionnelles.
Cet situation n'est pas que provinciale... regardez Paris ....


N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques