Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 avril 2006 6 22 /04 /avril /2006 21:49
La naïveté de Jean Bernard LUGADET, secrétaire de Fnaut Pays de la Loire est bien connue des adhérents de l’association. Depuis qu’il s’est installé à St Sébastien sur Loire il y a trois ans, il vante à ses connaissances et à ses concitoyens les mérites du service périurbain Nantes-Vertou qui l’amène en cinq minutes au centre de l’agglomération.

Plus militant depuis un an, il s’agite pour dénoncer les perturbations des travaux de la ligne 4 sur la vie des usagers de la TAN, selon lui plus injustement piégés par les ralentissements que les automobilistes ou les commerçants si prompts à crier leur misère dans les quotidiens et les magazines. Tout ça sans trop de hargne, comme s’il était seulement responsable des budgets réunis de la SNCF et de Nantes Métropole. Le 17 avril à 20h17, notre quidam a pu vérifier qu’il avait du chemin à faire avant de voir ses espérances "fnautesques" réalisées et qu’il était temps de s’endurcir un peu dans sa vie revendicative.
Débarquant en gare de Nantes à 19h40 après avoir arpenté, sac au dos, les chemins creux de Bretagne, il découvrit avec ravissement sur le télépancartage que le tram train (appellation populaire quelque peu futuriste de notre autorail X 73 500) l’attendait à l’heure dite ci-dessus et au quai habituel (sans pente pour les vélos soit dit en passant).

Un vrai tram - train, ça existe déjà en France, à Sarreguemines. L'OVNI en question circule même le dimanche, les jours féries vers Saarbrücken, ville ... allemande !

Peu désireux d’affronter les services de la Tan un soir de fête (un tram toutes les 20 minutes, un bus n°26 aléatoire et un bus n°29 détourné les jours de fête à Pirmil), il s’en fut, quai 7, peu curieux d’un lieu inhabituellement vide, tant ce service est désormais un must ferroviaire. D’autant plus qu’un haut-parleur suave confirma plusieurs fois ses espérances et son admiration de la SNCF si dénigrée dans son entourage

Quand le système informatique veut, mais pas la SNCF...

Train de banlieue un soir de fête. Comme au temps de Nogent. Comme au temps du vin blanc. Ou heure trouble comme dans un film noir…
Il déchanta bien vite. Repoussé sans guère de ménagement du train arrivant au bon quai à 8h10 au cri « Ce train ne va pas à Vertou ». Ne trouvant guère de consolation auprès du personnel affecté au train sur l’autre voie, totalement ignorant de la situation. Découvrant avec effarement l’effacement de l’affichage du train fantôme. Recevant après deux intermédiaires à l’accueil la confirmation de son hallucination (le train ayant été affiché par erreur probablement comme un lundi non férié) et invité un peu rudement à s’adresser à un bureau d’Amiens. Ce qu’il fera non sans s’être aussi adressé à la direction régionale ne serait ce que pour poser la question de l’existence du train le ……5 juin. Ce qu’il fera non sans rappeler le cri du cœur lors de notre réunion du 11 mars à Couëron : il y a aussi des usagers potentiels pour la SNCF les Dimanche et jours de fête sur les petites distances.

La pénitence de Pâques : abonné tu marcheras !
Solution certes un peu masochiste (il a tout de même auto et chauffeur à la maison), qui lui permis toutefois de vérifier au passage quelques unes de ses convictions. La bonne coordination TAN SNCF avec par exemple à « Duchesse Anne » un passage du bus 26 les Dimanches à 8h17 : on vous le jure . La prise en compte des demandes de la Fnaut en faveur des piétons et des cyclistes . Essayez de trouver des passages zébrés provisoires du côté de Beaulieu . Quant au côté sud du pont Clémenceau, trouvez la piste réservée….. Mais cessons de radoter : le paradis du « busway » approche.
La prochaine fois notre randonneur veillera à apporter dans son sac de nomade le guide TAN avec tous ses jours coloré et plusieurs fiches horaires TER voire quelques extraits du site Deutsche Bahn. Cela lui apprendra à croire à l’affichage électronique. Pour se consoler, il déclare à qui veut l’entendre qu’il est probablement arrivé chez lui à pied plus vite qu’en utilisant le bus de nuit . Mais on sait que la douleur égare et on lui conseillera plutôt de jouer le 20 et le 17 dans un jeu de hasard et en lui rappelant qu'abonné, il ne saurait évaluer son préjudice financier.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT Loire Atlantique
commenter cet article

commentaires

Jacques 13/05/2006 19:19

Concernant les TramTrain, je connais assez bien le sujet. Il en existe plusieurs en Allemagne. Par exemple celui de Karlsruhe qui fait des correspondances quai a quai avec des trains grandes lignes.
Il y a un projet a Mulhouse. Pour information, le materiel propose par ALSTOM est le RegioCitadis

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques