Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 avril 2006 7 09 /04 /avril /2006 23:39

Lors de l'inauguration de la foire exposition de Segré, Gilles Dupuis, conseiller régional, a annoncé qu'une étude pour la réouverture du tronçon ferroviaire Château-Gontier – Segré – Châteaubriant allait être lancée à l'initiative du Conseil Régional.


Ce tronçon ferroviaire est le chaînon manquant de l'axe Sablé Nantes via Châteaubriant, qui, outre des relations TER, permettrait le transit de Fret entre St Nazaire, Nantes et la région Parisienne, via Sablé, Le Mans, Chartres. La ligne classique Sablé – Paris sera définitivement libérée de nombreux TGV une fois le projet TGV Ouest réalisé, à l'horizon 2012.


Déferrement "sauvage" sur la ligne Segré - Châteaubriant en 2005...

 A quand de nouveaux rails et des trains ?

Si on se réjouit du lancement d'une telle étude, on peut comme d'habitude, dès qu'il s'agit de ferroviaire, s'interroger qu'il faille attendre 2 à 3 ans pour connaître les résultats de cette étude : les calculs se font à la main ou avec une règle à calcul ?


La FNAUT Pays de la Loire serait heureuse de contribuer à accélérer le processus en fournissant à la Région l'ensemble de la documentation qu'elle accumule sur cette ligne depuis plusieurs années, dans le cadre de son combat contre la disparition pure et simple de la ligne.


Une fois de plus, nos idées et nos actions sont reconnues par les responsables politiques de tous bords.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

michou 12/04/2006 09:25

Tout à fait d'accord avec votre analyse qui rejoint la mienne sur de nombreux points à un détail près et non le moindre: pourquoi réserver cette ligne au Fret et aux TER, pourquoi une rénovation à voie unique alors que la logique veut que pour faire circuler des TGV, la double voie est plus pertinente car beaucoup moins contraignante sur le plan technique, surtout si elle comporte des systèmes de contre-sens. De plus, cet itinéraire Sablé-Chateaubriant permettrait de desservir le futur aéroport de Nantes. Quant aux trains de fret, sauf exceptions ils peuvent très bien continuer à circulet  via Ancenis. Tout est question de financement et de priorité politique  

FABRICE EYMON 11/04/2006 23:38

Il ne s'agit  pas de faire un aménagement à double voie électrifié mais un axe ferroviaire alternatif au tronçon saturé d'Angers à Nantes. Cette ligne permettrait de soulager l'axe ligérien qui est parcouru par les TGV de Paris (cadencement) les TER et les INTERLOIRES, les trains de FRET en provenance de la radiale NANTES / PARIS via LE MANS et ANGERS et de La transversale NANTES / LYON (TIR, TER et FRET).
Actuellement le projet de RFF pour améliorer les capacités consiste en des aménagements de tronçons de 3ème voies le long de la LOIRE, ce qui correspond à la méthode qui reviendrait à concentrer les circulations sur le même itinèraire sans se préoccuper de l'efficacité car s'est faire peu de cas de l'environnement et des coûts de mise en service.
Non seulement il est impossible de tripler la voie sur tout l'axe ligérien car l'environnement  l'en empêche (falaise), la ligne SNCF sert de digue naturelle à la Loire (menace des crues qui affaiblissent le talus et obligent la réduction des vitesses (comme il y a 2 ans je crois) mais viennent se rajouter les problèmes de sécurité (rapport des services de pompiers qui précisent que les Secours ont peu de possibilité d'accès à La Ligne.
Ces quelques élèments militent pour la réouverture de Château Gontier / châteaubriant. Qui plus est  si l'on aborde les questions d'aménagement du territoire, de dessertes des pays Enclavés , d'unité au niveau de la Région des pays de la LOIRE c'est la seule ligne qui dessert 4 départements sur 5 de la Région. 3 sous préfectures + 1 gare TGV et une possibilité de mailler le territoire pour les TER.
Cette ligne doit être à voie unique avec des aménagements de capacité, permettant aux convois de Fret de rouler sans avoir à laisser la place à d'autres convois ... d'ailleurs la plateforme exdouble voies peut permettre de corriger les courbes et d'améliorer la vitesse, le confort et la sécurité. De plus c'est une ligne sans difficultés géographiques et au profil assez plat. Actuellement les trains de marchandises (plaques de métal) pour les Etablissements Maisonneuve à Château-Gontier et en provenance de Montoir transite par Nantes, Angers, Tours, Le Mans, Sablé. les coûts de remise en service seront moins élevés que ceux envisagés le long de la LOIRE et surtout en compaison avec les travaux routiers de mises à 2x 2 voies .

michou 11/04/2006 08:36

L'idéal serait de faire de cette plateforme un axe à double voie (V220) pour permettre une meilleure utilisation de Sablé-Nantes qui en a bien besoin. Mais ne nous leurrons pas. Comme vous le dites si bien, les études seront longues et coûteuses et les financements très aléatoires car nos politiques n'ont pas encore compris que le désengorgement des routes ne peut se faire qu'après rééquilibrage entre modes de transports. Cela a été dit et répété et pourtant rien ne bouge!

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques