Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 septembre 2008 1 22 /09 /septembre /2008 09:45
... donnera t-elle un coup de pouce au ferroviaire en Mayenne ... ?

 

Les récentes déclarations sur le retour et le maintien du transport ferroviaire en Mayenne font réagir la FNAUT Pays de la Loire.

 

Paradoxalement la FNAUT remarque qu’Il n'a jamais été autant question du train à l'occasion de l'inauguration d’un tronçon routier (celui de la Déviation de Mayenne). C’est bien la marque d’un changement dans les esprits avant que cela ne soit dans les faits.

 

Le Train pour désenclaver la Mayenne ! 

La question du désenclavement du territoire passe par la solution ferroviaire et notamment en Mayenne. Même si c'est pour la route que le représentant de l'Etat s'est déplacé, c’est de la voie ferrée Laval /Mayenne dont il a été question mais également des autres lignes dont celles de Pré-en-Pail et de Château-Gontier.

 

Le Conseil Général ne peut pas réclamer le « beurre et l’argent du beurre ». 

Car Jean Arthuis, président du Conseil Général réclame le financement régional pour soutenir le ferroviaire notamment pour la ligne Pré en Pail / Alençon.


Desserte  de Pré en Pail par un train SNCF? Et si demain une autre socièté assurait dans le cadre d'une mission

de service public, ce trafi  ferroviaire menacée de fermeture.

 

En effet la région a la compétence du transport ferroviaire régional (les TER) depuis les lois de décentralisation. La Région Pays de la Loire  a par le passé contribué au renouvellement des voies ferrées sur Angers / Cholet et elle le fera prochainement sur Nantes  / Châteaubriant.

Par contre, elle n’a pas de compétences routières, hors la Région  va financer à hauteur de 56 millions d’Euros les routes mayennaises ce qui correspond globalement à la remise à niveau des lignes ferroviaires de Pré en Pail / Alençon, de Laval / Mayenne et de sablé / Château Gontier.

 

En gare de Château Gontier ...

 

Le Conseil Général ne peut donc réclamer à la fois l'aide de la Région pour le train, ce qui serait légitime, et pour les routes  alors que ce n'est pas du domaine de compétence régional.

 

Laval / Mayenne : passage à la vitesse supérieure ?

 

La réunion au Conseil Régional vendredi 12 septembre d’un comité technique au sujet de la réouverture de  la voie ferrée Laval / Mayenne semble de bonne augure, d’autant qu’une nouvelle étude de 8 mois est lancée qui devrait mesurer le potentiel. La FNAUT Pays de la Loire salue cette décision  et souhaite être associée au  Comité  de pilotage, ce qui serait un véritable signe de démocratie participative et une réelle reconnaissance de la socièté civile..

Des solutions innovantes pour le Fret

La possibilité pour qu’un Opérateur ferroviaire de proximité comme cela existe en Région Centre depuis le 26 septembre 2007 se mette en place en Pays de la Loire sur les lignes à faible trafic est une chance pour l’activité fret. Cette solution évoquée par le Ministre est une proposition innovante. 

 

En effet la naissance d’opérateurs ferroviaires de proximité (OFP) est la seule solution qui puisse pérenniser le trafic marchandises sur les lignes secondaires, délaissées par la SNCF, suite aux différents plans de restructurations (ex plan Veron) qui ont taillés dans les dessertes du réseau capillaire.


Déplacement d'un convois Fret sur un embranchement du port du Havre

 

Il faudrait une implication du tissu économique local, départemental et régional car avec la création d’un OFP ce sont des promesses de développement qui reposent plus sur des besoins et des perspectives concrètes des acteurs de terrains que des incantations politiques ou technocratiques.

 

L’OFP assurera une prestation complémentaire à celle de la SNCF, en réalisant un service intégré de rabattement vers les centres de triage ferroviaire. 


Cette solution devrait d’autant plus être adaptée au contexte liée à la libéralisation du Fret et aux projets de plates-formes rail-routes connectées aux  lignes existantes (sur Château Gontier par exemple), projets soutenus par le Conseil Général.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT Mayenne
commenter cet article

commentaires

michou 22/09/2008 17:12

On ne saisit pas bien votre pensée. Il est de notoriété publique que la direction SNCF n'a qu'un seul but : dégraisser ses effectifs pour être ensuite en mesure de dire qu'elle ne peut plus assurer son service. Dans cette optique elle veut refiler le trafic Fret terminal soit à ses filiales (VFLI) soit à des opérateurs privés qui commenceront par faire les petits parcours terminaux et petit à petit feront les parcours en entier, ne se contentant pas des miettes.C'est déjà ce qui se passe en certains endroits.En filigrane on finit par penser: puisque ce sont les retructurations qui sont responsables du déclin ferroviaire, pourquoi ne pas demander la suppression des différents plans qui ont conduit à cette situation ?  

Fnaut Pays de la Loire 22/09/2008 23:12


La SNCF laisse de côté les lignes secondaires utilisées par le Fret. De fait sans usage ferroviaire les lignes sont fermées et vendues (pour être bref). Les coûts de fonctionnement de la SNCF sont
trop élevées (convention collective SNCF, process industriel ?, méthode d'exploitation  ...) par rapport à une entreprise privée qui n'a pas les mêmes contraintes et qui travaille dans le
même secteur... (utilisation d'un personnel polyvalent...).
La réflexion est simple. Le réseau qui irrigue le territoire est vitale pour développer le transport ferroviaire (ce sont les petits ruisseaux qui font les grands fleuves). Faut-il le
sacrifier (ce que la SNCF fait en arrêtant les trafics et en arrêtant tout entretien) pour sauver la SNCF ? Je ne le pense pas car de toute manière il ne pourra pas être fait l'économie d'une
réforme...
Il est urgent de sauver le réseau, hors les opérateurs de proximité assurent en complément de la SNCF une activité délaissée par la SNCF et elles assurent l'entretien (voir le n°de la
Revue  Le RAIL sur le sujet). C'est ce qui existe en région CENTRE.
Parallèlement l'entreprise doit arrêter ses plans catastrophiques qui sont plus des opérations de gestion et d'économie de bout de chandelles...
Si l'on veut des trains il faut des gares et des commerciaux sur le terrain... 


N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques