Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 janvier 2006 6 21 /01 /janvier /2006 21:59
Intéressant communiqué de presse des Verts de la Mayenne :

"Jacques AUXIETTE, Président du Conseil Régional était à Château-Gontier ce vendredi 13 janvier pour la signature du CTU du pays de Château-Gontier. 

A cette occasion il a fait des annonces qui auront de graves conséquences pour l’avenir.

Bien sûr, il propose une étude rapide concernant la réouverture de la ligne voyageurs Sablé/Château-Gontier, dans l’objectif de pouvoir y rejoindre la ligne Le Mans-Nantes à Sablé. Mais parallèlement à cette annonce en trompe l’œil, il a déclaré que la rocade Sud de Château-Gontier emprunterait le tracé de la voie ferrée et sans doute le viaduc de Pendu.

Cette décision condamne donc définitivement le retour du train sur cette ligne. Le Président du Conseil régional, sous prétexte de continuité républicaine, avalise donc le projet insensé de la rocade SUD passant par le viaduc. Quelle triste illustration de la politique du tout transport routier, alors que Jacques Auxiette veut se présenter comme un chantre de la bataille du rail !

Cette décision va à l'encontre de l’intérêt général :
- de l'intérêt général qui dictait de conserver cette ligne permettant de rallier Nantes via Segré et Châteaubriant sans créer un 3ème fuseau le long de la Loire.
- "accessoirement" des demandes (et de l'intérêt) des habitants du pays de CG et de la Mayenne,
- à l'encontre des engagements de la campagne électorale disant donner la priorité au ferroviaire,
- des remarques faites par le CESR sur cette ligne
- et également des engagements pris dans le Manifeste régional écrit à la suite des Assises régionales.

Cette décision a été prise sans tenir compte de l'avis des conseillers généraux ou régionaux mayennais de gauche et sans aucune concertation publique. Les Verts de la Mayenne s’opposent totalement à cette décision et souhaitent rencontrer au plus vite le président du Conseil régional pour exprimer leur désaccord.

Fin du communiqué.

Effets d'annonce, campagnes de communication sur les rames TER à deux niveaux...
Pendant ce temps, le Conseil régional condamne la continuité de la ligne ferroviaire
Sablé Nantes via Châteaubriant, pourtant très intéressante pour constituer un
axe TER et FRET àlternatif à l'axe majeur via Angers.

Commentaire de la FNAUT Pays de la Loire : sans commentaire ! (mais nos lecteurs de ce blog peuvent réagir et commenter ce différent au sein de la majorité régionale, qui en rappelle d'autres, plus anciens mais sur le même sujet, au sein de l'ex majorité régionale...).

Partager cet article

Repost 0

commentaires

EYMON 25/01/2006 17:02

Concernant le communiqué de presse des Verts, ils ont à La différence des autres partis de Gauche, (en tout cas en Mayenne) réagit par voix de presse et contesté la décision, qui va , il faut le souligner, à l'encontre des engagements électoraux de la gauche. Il est vrai sans doute que la victoire aux élections Régionales n'était pas prévue et que les promesses auraient été moins "vertes"  si le PS avait soupçonné un seul instant le résultat. Il n'en demeure pas moins que la nouvelle majorité doit gérer les dossiers lancés par  l'ancienne majorité y compris les "ardoises " non payées (achat du matériel  TER ...)
Autre aspect et non des moindres  : Notre Dame des Landes qui s'il se réalise "plombera" le budget des transports régionaux pour une quinzaine d'années (un aéroport international cela se chiffre en centaine de Millions  d'Euros [as-t-il été chiffré ? + sans compter les débordements].
 Là on touche le Fond de la problématique et surtout l'ambiguité du discours de certains politiques qui croient qu'il suffit de mettre le mot  Durable pour transformer la pire des cochonneries en quelque chose de bon pour l'environnement . Les VERTS savent sans doute ce que cela veut dire pas le reste de la gauche... malgré un discours trés prometteur, le bilan d'AUXIETTE est vide et les réouvertures de lignes ne seront que celles que l'ancienne majorité avait prévu.  Il y a la victoire pour les Corails mais tout le monde sait que la situation d'aujourd'hui n'est que le résultat des 30 dernières années de la  politique ferroviaires en France gauche et droite confondu.
La FNAUT milite seule pour préserver Château -Gontier / Segré / Châteaubriant ...C'est ce que je pensais jusqu'à présent mais il semble qu'ALTRO soit aussi de la partie ? Etonnement, surprise, aucun communiqués de presse, aucune interventions  auprès des élus, du CESR ...ne mentionne son action. Il est vrai que cette association a souvent des projets pharaoniques à coup de milliards d'Euros ... La remise en service de cette ligne passait par la mise en place d'une Voie unique avec aménagement de cantonnements pour permettre l'écoulement du trafic marchandise et aussi du trafic TER  desservant les territoires irrigués par cette ligne. Un aménagement d'une ligne Régionale à vocation mixte fret + voyageurs mais pas un nouvel axe magistral . Il n'est pas question d'éviter les villes situées sur l'axe LE Mans / Nantes et Le Mans / Rennes il s'agit de desservir de nouveau territoire par un transport écologique et durable.
Fabrice EYMON
FNAUT Mayenne 
 
 

michou 25/01/2006 08:25

Je dirais même qu'ils sont très très peu nombreux parce que leur domaine de pertinence devrait se limiter aux transports publics de proximité, en tout premier lieu, dont le service ferroviaire local fait partie.
Au lieu de cela, leurs efforts portent trop sur un service haut de gamme, national de surcroit, qui n'est pas de leur ressort. Vous me direz que cela existe aussi pour les routes et les autoroutes.
C'est dommage car l'on voit bien que les services régionaux sont insuffisants en termes à la fois d'infrastructures et de dessertes  malgré une demande très forte.Tout est affaire de priorité.
L'opinion publique trouve normal qu'une autoroute ou une route express comporte 2X2 voies, ce qui permet aux automobiles de doubler les camions plus lents,  mais considère qu'il est normal qu'une ligne ferroviaire soit à 2X1 voie.
Ceci dit, au vu d'un courrier de la personne que vous mentionnez, la position régionale en matière de service TER n'a pas beaucoup changé depuis trois ans. L'espoir fait vivre.
 

P.A.M. 24/01/2006 23:57

Bien que d'acord avec les Verts, je trouve leur communiqué un peu timoré.
Il est clair qu'hormis eux et quelques uns comme Michel Hunault, ils doivent être peu nombreux à défendre le rail au Conseil régional (et je ne suis pas sûr que M. l'ancien président du GART soit de ceux-là!!)

michou 24/01/2006 08:42

Je partage tout à fait l'avis des Verts de la Mayenne qui correspond à une logique de bon sens.
Le rééquilibrage entre les différents modes de transports passe par ce genre d'aménagement.
Aujourd'hui il est pour le moins curieux qu'au niveau national et régional, les décideurs ne mettent pas en adéquation leurs intentions et leurs actes.
Le projet de remise en service du tracé Sablé-Chateaubriant a été évoqué en Février 2003 par l'association ALTRO : Association Logistique Transport Ouest.
Cette association avançait les mêmes arguments que moi, à savoir la possibilité de desservir à partir d'une plateforme commune les villes de Rennes et Nantes (et au passage l'aéroport de ND des Landes). Dans l'esprit de ses promoteurs, l'idée était de faire circuler des trains de toute nature afin de désengorger les axes existants Le Mans-Rennes et Le Mans-Nantes considérés (déjà) comme saturés !
A ceux qui militaient pour la construction de routes et la mise en service d'autocars pour la desserte de l'aéroport, ALTRO ajoutait ceci: "une offre autocar ne peut pas constituer dans ce cas une alternative crédible à la voiture particulière même si des couloirs réservés viennent à son secours^pour la pénétration dans Nantes. Une fois sur les voies express, le car est nettement distancé par celle-là même qu'il est censé supplanter. Il s'agit de prendre le problème de manière différente afin de ne pas considérer que le réseau proposé n'a pour objet que de desservir l'aéroport. Non, celui-ci n'est qu'une source de trafic potentiel supplémentaire, qui s'ajoute et renforce le trafic "Intercités", et que tout réseau en train de se constituer ne peut ignorer. Il permet d'être intégré à d'autres problématiques indépendantes de l'aéroport : la nécessité d'une desserte Rennes-Nantes performante et la nécessité d'un contournement Fret de l'agglomération nantaise.
Ces arguments tirés d'un dossier beaucoup plus élaboré, publié par ALTRO montre bien la pertinence d'une nouvelle infrastructure ferroviaire unique entre les réseaux classiques. D'où une économie générale puisqu'un seul tronçon suffira. Alors qu'aujourd'hui, on dépense beaucoup pour la nouvelle ligne TGV Le Mans-Rennes et peut-être Le Mans-Nantes, dans le cadre d'un schéma directeur européen pour les TGV. 

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques