Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 janvier 2008 4 24 /01 /janvier /2008 08:00
S'il existe bien un feuilleton à rebondissement, dans le domaine des transports dans la région, il est lié  aux décisions et aux déclarations  des élus, régionaux entre autre concernant la réouverture de la ligne Laval / Mayenne...
En effet les propos que Le Président de la Région, Jacques Auxiette a tenu lors de sa dernière visite en Mayenne ont de quoi surprendre.
Les Associations FNAUT et Tracés s’étonnent, en effet, de l’étrange prudence de la part du président de la Région ce qui laisse planer comme un air de suspicion sur les intentions réelles de la Région pour le retour du train entre Laval et Mayenne. Pourtant cette réserve ne se justifie pas au regard de :
  •            la pré-étude réalisée par le cabinet SYSTRA et qui a mis en évidence un potentiel de 900 à 1100 passagers par jour à l’horizon 2020 sur l’axe Mayenne – Laval
  •            l’ex-voie ferrée est redevenue juridiquement une voie ferrée depuis que le Décret du 25 novembre 2007 (http://www.admi.net/jo/20071125/DEVT0765291D.html) a abrogé le retranchement et que tous les obstacles du retour du train ont été levés.
  •           Jean Arthuis, lui-même, pourtant farouche opposant au retour du train sur les terres mayennaises s’est engagé a rétrocéder pour l’Euro symbolique l’emprise ferroviaire si la Région avait un projet de réouverture de la ligne.
  •             La région a versé une subvention de 245 000 € au conseil Général pour aider au financement d’une voie verte (itinéraire cyclo-pédestre) sur l’actuelle emprise pour maintenir en état l’infrastructure.
 
Tous ces éléments confirment bien que la voie est libre pour le retour des trains et ce grâce en partie à l’action des associations.
 
La région serait-elle mauvaise communicante ?
  •      Car Jacques Auxiette aurait pu dire par contre que 300 000 euros sont budgétisés en 2008 pour financer une étude de faisabilité, somme qui sera votée vendredi 25 janvier à la Région.
  •       La ligne est inscrite au SRIT (Schéma Régional d’Infrastructure des Transports) et ce alors que la Sarthe et la Mayenne sont les départements oubliés de cet outil de planification régionale.
 
Des décisions à 2 vitesses ?
Jacques AUXIETTE n’a pas tort quand il déclare que la Région, n’a « pas compétence pour financer les voies, c'est du ressort de Réseau ferré de France ».
  •       C’est en effet RFF qui a ce rôle mais dans ce cas la Mayenne ne bénéficierait pas du même traitement que la Vendée ou la Loire Atlantique puisque la Région contribue respectivement à hauteur de 43,3 M€ et 2,692 M€ dans le cadre du Contrat de projet 2007 – 2013 pour les réouvertures des lignes Nantes - Châteaubriant et Niort - Fontenay-le-Comte.
  •         L’article 4 du statut de RFF stipule que « RFF ne peut accepter un projet d’investissement sur le réseau ferré national (…)que s’il fait l’objet de la part des demandeurs d’un concours financier propre à éviter toute conséquence négative sur les comptes de RFF sur la période d’amortissement de cet investissement ». Ce qui signifie clairement que pour rouvrir une ligne de chemin de fer, une demande auprès de RFF doit émaner de collectivités locales qui s’engagent à assurer la plupart des dépenses.   
  •         La Région ne finance jamais seule les infrastructures ferroviaires, les financements croisées (Région, Départements, Etat, collectivités locales, RFF, SNCF, sans oublier les fonds européens du FEDER ) existent et des montages financiers ont déjà été réalisés pour la rénovation par exemple de la voie ferrée Angers / Cholet dans les années 90.  
 
Des routes et encore des routes .
Paradoxalement alors que la région est Autorité Organisatrice en matière de transport ferroviaire, Jacques Auxiette n’a pas autant de réserves lorsqu’il s’agit de financer les routes en Mayenne qui sont du domaine de compétence du Conseil Général : La Région y consacrera plus de 45 millions d’Euros. Alors que la pré–étude du SYSTRA avait chiffré à 25 millions d’€ la pose des 20 km de voies pour le rétablissement de la circulation ferroviaire.
 
Cette voie ferrée dérangerait-elle ?
A l’heure où il est tellement plus facile de glisser le mot développement durable dans les discours que de le réaliser, alors que le pétrole a déjà dépassé la barre symbolique des 100 $ le baril, il serait souhaitable que les décideurs régionaux arrêtent de tergiverser sur le projet de retour du train entre Laval / Mayenne.
Alors que les élections locales se profilent, des clarifications s’imposent au niveau politique et en particulier au sein de la gauche et des écologistes tant au niveau local que régional pour que ses engagements électoraux soient respectés : il en va de leur crédibilité*. 
 
 
*Aux élections régionales de mars 2005  la 24ème proposition de la Gauche unie demandait un "retour au transport ferroviaire " et l’étude de " la remise en service de la ligne Laval - Mayenne
 
 
Pour les associations, F. Eymon
P. A. Menant
                                                                                            
 
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Laval - Mayenne : il faut le fer
commenter cet article

commentaires

Jacques 24/01/2008 08:56

Nous sommes entrés dans la période électorale pour les municipales. Les déclarations contradictoires vont fuser sur le ton de la langue de bois.Jacques Auxiette n'est pas à son coup d'essa !Je crois que le rôle de la FNAUT est de réagir au plus vite pour éclaircir la situation pour le public par voie de presse.

Fnaut Pays de la Loire 24/01/2008 11:01

Nous allons essayé d'obtenir un rendez-vous mais ce qui nous fait réagir c'est surtout le discours a géométrie variable...

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques