Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 décembre 2005 7 11 /12 /décembre /2005 16:25
C'est fait. Les nouveaux horaires 2006 sont entrés en vigueur aujourd'hui. Et les trains Corail sont laminés, au profit du TGV. Sur Nantes Lyon, la desserte classique est désormais squelettique et nécessite une correspondance systématique à Tours, si l'on en croit les fiches horaire 723A et 723B Lyon / Le Croisic.

Des fiches horaires délirantes

Car nous ne sommes pas sûrs, malgré notre grande habitude des fiches horaires, de tout comprendre. La fiche horaire Le Croisic Lyon, qui combine TER, TGV et corails résiduels, est un modèle du genre :
- 104 colonnes présentant 104 trains pour lesquels les usagers sont invités à prendre connaissance de  63 renvois.
- Sur ces 104 colonnes, seules trois sont affublées d'un fond vert, indiquant une circulation quotidienne. Surprise,  deux de ces trains sont le vrai corail (4402) et le Corail "TER" (16834) Tours Lyon, ainsi qu'un TGV ... Le Mans Lyon (5318).


Même l'offre TGV Nantes Lyon semble opaque,
sur la fiche horaire Le Croisic - Lyon


Un comble (?) : l'offre TGV illisible !

Même en TGV, l'offre est incompréhensible. Si on essaie malgré tout d'y comprendre quelque chose, on constate :
- Aucun TGV n'apparaît comme quotidien sur Nantes Lyon
- Le dernier départ TGV de Nantes pour Lyon est fixé à :
    - 15h50 ou 15h55 du lundi au jeudi (la SNCF ne vise donc plus la (riche) clientèle d'affaires sur cette relation, couverte en 1h15 par avion pour 249 Euros si on s'y l'on réserve en classe éco moins de deux semaines avant le départ ; la (pas riche) clientèle d'affaires devra se farcir la correspondance à Paris,
    - 19h30 les vendredi (19h35 pour faire simple, une partie de février...)
    - 18h44 ou 49 (presque) tous les dimanches

Et le train de nuit ?

Le train de nuit quittant désormais Nantes à 21h05 circule "périodiquement" jusqu'au 22 juin, puis tous les jours (ooooouuuauuouh !) du 23 juin au ... premier juillet, soit durant 9 jours. Gageons qu'après l'été, le pudique terme "périodique" figurera à nouveau au programme... Un beau train estampillé LUNEA qui jouera à l'Arlésienne.

Bref, un Corail qui bénéficie d'un enterrement de première classe !

Question provoc' : vivement l'ouverture des liaisons voyageurs sur rail à la concurrence, que les Chemins de fer Suisses s'emparent du Nantes - Genève et le redynamisent ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT interrégional
commenter cet article

commentaires

Jacques Durand 31/03/2006 10:10

Mais très chère seb37(je dis "chère" ayant lu un participe féminin dans le post), il ne faut pas refuser les belles automotrices et beaux automoteurs que nos constructeurs (Bombardier, Alstom) proposent maintenant. Ils sont plus confortables et additionnés (accouplés) les uns aux autres ils peuvent former de belles rames très atractives!

seb37 21/03/2006 15:57

Cela me fait rigolée que l'ont veuillent ou non Corail compte c jour.Corail et label matériel lorsque les corail n'existeront plus , le transfert des compétences d'activité de la transversale nantes-lyon seront totalement à la charge des régions cela la vrai vérité.La SNCF compte pas refaire construire dans l'horizon 2020 de nouvelle voiture dans leur programme de recherche . On remplacera tout par des automotrices et automoteur. voilà le futur du rail.

F MALLERET 14/02/2006 11:44

BonjourJe découvre votre site, à l'occasion d'une réclamation kafkaïenne contre une méthode et des pratiques de contrôles abusifs - Lettre à G. Pepy ... mais là n'est pas le sujet.Nous aussi - référence au post de Fabrice ci-dessus) - prenions les Corails Nantes-Lyon (Grenoble) pour Angers - St Germain ... Pratiques, directs et sans changements, ils permettaient à l'un ou l'autre d' aller seuls avec les enfants (3 jeunes enfants - Carte Famille Nbrse), et à nos parents de venir nous voir sans encombres. Pour ces deux cas, les changements à Tours sont un ferin quasi rédhibitoire : seuls, et avec le "barda" de la famille, il est quasi impossible d'assurer une correspondance, quand aux personnes agées, la correspondance fait peur (le risque de la louper et de se retrouver planté dans une gare interemédiaire n'étant pas nul, loin sans faut !)Ces trains, pour les avoir pratiqués souvent en W-E étaient TOUJOURS PLEINS;, et il était impératif d'y reserver ...La SNCF, tjrs plus soucieuse de sa vitrine qu'est le TGV, sans considération de desserte du territoire ... alors même qu'elle est co-financée depuis des lustres pour celà avec l'impôt des contribuables ... TUE cette ligne.Résultat : pris au dépourvu, je conduirais ma famille d'Angers à St Pierre, pour qu'ils aient un direct sur St Germain ... et nous réviserons forcément à la baisse notre usage du train dont je suis pourtant un fervent défenseur par son coté écologique, sur (comparé à la route) et rapide même sur ces transversales (on ne fait pas mlieux en voiture, la fatigue en plus ...).J'ajoute que je suis abonné sur la ligne Paris-Angers, et Gd Voyageur ... que la FNAUT Maine et Loire ou PdL me contacte si elle souhaite que mon témoignage serve à de futures actions ... ce sera avec plaisir !Frédéric. Malleret - Angers

michou 10/01/2006 18:26

Il n'y a pas UN dernier Corail de jour à être supprimé mais TOUS les Corail de jour.
Les  trains 4406 (15h52 à Angers), 4505 (15h25 à Angers), 4507(21h15 à Angers) n'existent plus, quelques TER les remplacent partiellement mais on est loin du compte. Quant aux trains de nuit 4448 (23h46 à Angers) et 4549 (5h17 à Angers), ils ne roulent presque plus et passent via Paris et Dijon allez savoir pourquoi.

fabruce 06/01/2006 00:08

Bonjour
Utilisateur de la ligne Nantes-Lyon depuis 5 ans pour le trajet Nantes-St Germain des fossés, je déplore les coupes réalisées sur le nouveau service. Pour les WE dans l'Allier j'avais pris l'habitude du 15h09 à Nantes et 20h04 St Germain, pour le retour 17h et 22h, 5 H : pas de changement et pas de fatigue de la route. Si je prévoyais mon voyage à l'avance, il était possible d'avoir des Prem's à 40 Eur l'aller/retour sur Nantes Lyon, donc 50% de réduction. En effet pour bénéficier de réduction il faut faire un trajet plus long et c'est moins cher, chercher l'erreur !
Depuis cet hiver, il faut changer à St Pierre des Corps, l'attente est assez courte (10min), on gagne même une ½ heure à l'aller, Nantes-St Pierre ce fait en TGV, mais côté tarif c'est l'envolée car plus de réduction donc 100 Eur le WE : 150% d'augmentation. L'option découverte ne permet de ne gagner que 5 Eur, avant c'était le triple.
On parle de ligne non rentable, certes, il n'y avait pas grand monde pour faire le trajet complet, avec le TGV on gagne 2h mais c'est plus cher. Par contre elle permet de relier les villes moyennes de province sans avoir à passer par Paris. Les WE le train qui ne comporte que 5 voitures est assez charger sauf sur le dernier ¼ du trajet et il est préférable de réserver.
Je pense donc utiliser plus souvent ma voiture.
Je comprend le refus des régions à prendre en charge encore une partie des transports que la SNCF ne veux pas garder, elles ont déjà assez à gérer, mais final on aura une disparition de ce service.
Quelle solution alors que l'on parle d'aménagement du territoire, de préservation des ressources.

HELLEGOUARCH Thierry 28/12/2005 14:04

La SNCF veut justifier la suppression des derniers trains corails Nantes-Lyon par manque de voyageurs, on peut dire qu'elle met les moyens pour dissuader les voyageurs de les prendre :
-le dernier train corail direct de jour (départ de Nantes à15h09) qui d'après la fiche horaire circule tous les jours n'est pas proposé à la réservation sur internet.
-le train de nuit part 2 heures plus tôt de Nantes, ne s'arrête quasiment plus nulle part pour arriver 1/2 plus tard à Lyon Part Dieu et donc rater les correspondances pour chambéry et autres stations de ski.
-Sans parler du tarif du train de nuit qui augmente encore, sans doute pour payer le détour et le temps perdu.
(Hélas, il est à parier qu'en conséquences, ce train de nuit jusqu'alors bien fréquenté ne survivra pas au prochain horaire d'hiver, comme on a tué avec les mêmes moyens le train de nuit Bordeau-Lyon).

michou 14/12/2005 19:21

Je peux vous assurer que, même en étant élu, j'essaie d'inverser la tendance, mais il se trouve que je suis bien isolé dans mes actions(ce n'est pas vous qui direz le contraire).
J'ai des contacts avec des conseillers régionaux pour obtenir des arrêts de trains supplémentaires, avec un responsable de La Poste (pour essayer d'obtenir la vente des produits SNCF dans le bureau local).
Il faut beaucoup d'énergie pour secouer le mur d'inertie qui est opposé à tous ceux qui veulent changer les choses.
Ceci dit, si vous considérez que c'est être conservateur que de vouloir améliorer un service public, cela ne regarde que vous.
Aujourd'hui, que fait la SNCF avec ses services transformés en Activités : elle obéit aux ordres du gouvernement en place (excusez-moi de faire un peu de politique), et aux directives de l'Union Européenne qui, contrairement aux apparences, ne favorise pas le rail, je dirais même qu'elle l'enfonce un peu plus.
C'est pour cela que la priorité est donnée au TGV au détriment des autres trains, il y a là une forme de concurrence interne qui est inacceptable mais c'est ainsi.
En Allemagne l'Etat a pris la dette de la DB à sa charge et a supprimé 30000 emplois; en France c'est déjà le service minimum sur le plan du personnel, il n'est guère possible d'aller plus loin sauf en automatisant tous les systèmes.
Quant à la dette de la SNCF, tout le monde sait d'où elle provient et pourquoi on la maintient.
Cette dette plombe durablement les comptes de RFF et de la SNCF.
Le but recherché est bien évidemment que les deux entités publiques se fasse la guerre, alors qu'à l'origine la création de RFF ne devait être qu'une séparation comptable.
Mais arrêtons là pour aujourd'hui.

f guimier 12/12/2005 21:35

Je vois que vous ne comprenez toujours pas le second degré...

Mais sérieusement, que fait la SNCF aujourd'hui, avec ses services voyageurs tronçonnés en "activités" ? (TRN, TIR, TGV, ...). En fait, depuis longtemps, la SNCF se fait concurrence... à elle-même, non ?

michou 12/12/2005 09:27

C'est vraiment une question provocatrice et surtout incongrue!
Croyez-vous que l'ouverture à la concurrence changera quelque chose?
Sur Nantes-Lyon, il faudrait (cela a été demandé) créer d'autres liaisons Corail pour relancer l'offre, en fait revenir à l'offre qui existait dans les années 1990.
En fait vous avouez votre préférence pour la privatisation du service public ferroviaire.
D'accord mais à condition que que le gestionnaire privé construise ses infrastructures, achète son matériel, embauche et forme son personnel et assure un service identique.
Franche rigolade!
En attendant, vous avez une manière très particulière de défendre l'usage du train!

Fnaut Pays de la Loire 13/12/2005 20:54

Merci de me prêter des idées que je n'ai pas.

Je suis libre d'esprit (et non simple d'esprit, enfin j'espère...) et pense que toute hypothèse est bonne à prendre pour animer un débat démocratique, fisse-t-elle grincer des dents. En Allemagne, la concurrence est là et la DB a réagi et conserve l'écrasante majorité des trafics (même en FRET...). Pourquoi serait-il interdit de poser la question en France ? Je peux vous citer aussi le cas Suisse...

Personnellement, je n'ai aucune envie particulière de signer une pétition pour la privatisation de la SNCF, et préfère que mes impôts aillent à RFF plutôt qu'à Cofiroute.

A ma manière (que j'assume), je défends le train, notamment en étant membre actif d'une association qui se bat quotidiennement pour la défense du transport public. Reconnaissez-moi au moins cette volonté ! Je vous suggère de mobilisez votre énergie contre les élus qui financent des montagnes de bitume, notamment près de chez-vous, si j'en crois des documents reçus à notre siège.

Quant aux cheminots, je les admire pour la plupart, mais quelques rares énergumènes  nuisent à ma tension artérielle ; c'est parfois un contrôleur acerbe, parfois un cadre qui se prend pour Dieu le père...  Heureusement, 95 % des cheminots sont des gens "normaux". Mais il faut une énergie terrible pour endiguer les 5 autres %... Et c'est dans tous les métiers pareil, heureusement ou ... hélas !

En concusion, je n'aime ni les conservatismes, ni les corporatismes, qu'ils soient publics ou privés, de droite ou de gauche, ou de la planète Mars.

Frédéric Guimier

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques