Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juin 2007 4 28 /06 /juin /2007 07:30

Dans le cadre du SRIT, une réflexion sur les réouvertures de ligne a été menée, étayée par une étude du cabinet SISTRA qui dresse un bilan trés positif du dossier .

Etat des lieues du projet :
La ligne Laval / Mayenne c’est un itinéraire de 32 km. Mais la longueur à rouvrir n’est que de 20 km car il existe un tronc commun de 12 km avec la ligne Le Mans / Laval (Paris / Brest).

garechapelleanthenaise6.jpgL'embranchement de la Chapelle Anthenaise (à droite TGV sur la ligne Paris / Brest)
Equipements et aménagements :
Le coût de la réouverture sans électrification est fixé à 25 millions d’Euro (posage d’une voie ballastée et équipement des passages à niveau)
Le coût de la réouverture avec électrification est chiffrée à 40 millions d’Euro (posage d’une voie ballastée, équipement des passages à niveau et électrification)
Les ouvrages d’art de la ligne (9 Ponts Route et 11 Ponts Rail) sont apparemment en bon état.
Le point dur et délicat réside dans l’entrée de Mayenne (voir)

echangeur2.jpgLa voie ferrée (en vert) menacée par la déviation de Mayenne
 
 
Le potentiel des déplacements domicile / travail a été mesurée par un cabinet d’étude:
En avril 2007, une étude menée par le cabinet SYSTRA (cabinet d’étude ferroviaire), pour le compte de la Région a mis en évidence un potentiel de 900 à 1100 passagers par jour ouvré sur la ligne Mayenne / Laval, ce qui correspond à une fréquentation supérieure à la ligne Alençon / Le Mans. Le potentiel de trafic par jour ouvré en 2020 a été établi à 900 - 1100 passagers ! Ce qui place cette ligne au niveau d’une ligne comparable à Le Mans / Alençon.
 
 imm007-8.jpg
                                                                   Un ouvrage d'art parmi d'autres 

Cette  ligne répond à plusieurs fonctionnalités :
Elle permet un temps de parcours de bonne qualité pour les villes de Laval (+ ou – 20 minutes), Le Mans, Rennes et Paris (- de 2 heures).C’est le principal axe de circulation en Mayenne. Elle sert au désenclavement du Nord Mayenne. La connexion avec Rennes, Le Mans et Paris est aisée. Elle remplit la fonction de desserte périurbaine du secteur Nord-est de la Communauté d’Agglomération de Laval.


Les  conclusions du cabinet SYSTRA très favorables
Les principales conclusions du cabinet d'études SYSTRA sur la réouverture de la ligne Mayenne / Laval datent d’avril 2007 (étude commandée par le Conseil régional des Pays de la Loire)
Avec 11 600 véhicules/jour (source comptage DDE 2001) sans compter les usagers des 5 lignes d’autocars des 2 compagnies (STAO et EFFIA respectivement 71 924 et 32 816 voyageurs, soit près de 105 000 voyageurs), entre les zones de Peuplement Industriels et Urbains (ZPIU) de Laval et de Mayenne, l’axe qui relie les deux aires urbaines, fortes respectivement de 102 575 et 25268 habitants constitue le plus fort potentiel de voyages pour le département de la Mayenne.
Lors d’une enquête réalisée sur ce type de déplacements et présentée dans le dossier TGV APS automne 2004, il a été enregistré 725 mouvements de ce type dans le sens Mayenne - Laval et 587 dans le sens Laval - Mayenne, ce qui place cet axe, en terme de déplacements domicile-travail au même niveau que l’axe Sablé-sur-Sarthe / Le Mans (719 déplacements dans le sens aller et 402 dans le sens retour).
Ces échanges ont même augmenté de 50% sur la période 1990-1999, selon l’Observatoire Régional des Transports (ORT).
 

pn-n-2-lieu-dit-la-brosse-sur-voirie-communale-pk293-992.jpg

                                                       Peu avant le démantèlement 

Conjugaison de plusieurs facteurs favorable aux déplacements quotidiens

L’étude des déplacements quotidiens de type pendulaire entre les aires urbaines placent quantitativement ceux entre Laval / Mayenne au même niveau que ceux entre Nantes / Rennes, Angers / Saumur et Nantes / La Roche-Sur-Yon. L’aire urbaine de Laval attire vers elle l’ensemble du département et en particulier les flux en provenance de Château-Gontier et de Mayenne. Ce phénomène de polarisation est renforcé par la présence d’une gare desservie par les TGV (la seule gare TGV du département Mayenne) et par le développement de pôles tertiaires et universitaires.

Une comparaison avec Niort / Fontenay-le-Comte  judicieuse.
Une comparaison avec Niort / Fontenay-le-Comte n’est pas inutile car la fréquentation de la ligne 2A-17 Mayenne / Laval du réseau Pégase est supérieure à celle de la ligne de car TER Niort / Fontenay-le-Comte, axe sur lequel la réouverture de la voie ferrée au trafic voyageurs est programmée pour 2009 et qui a enregistré un trafic de 39.000 passagers en 2003. (source des données : Variantes d’amélioration et d’organisation de la ligne TER Fontenay / Niort, ORT Pays de la Loire 1998).
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Laval - Mayenne : il faut le fer
commenter cet article

commentaires

inconnu 27/08/2007 15:25

En sachant que la gare de mayenne a été fermé en 1992, d'après ma mémoire, depuis quelle année la gare de mayenne ne reçoit-elle plus de trains voyageurs ?

Fnaut Pays de la Loire 27/08/2007 23:53

La fermeture par la SNCF date de 1992 à tous les trafic et a priori jusqu'à cette date des trains  pouvaient  y circuler . Officiellement la ligne a été fermée en 2 temps : le 31 mai 1970 pour les voyageurs et le 26 janvier 1992 pour les marchandises.Mais entre ces dates, France Bleu Mayenne a fait circuler son trin de Noël en décembre 1982 entre Javron et Renazé.   Pourriez -vous donner votre identité également où seulement votre prénom quand vous intervenez sur ce site.Merci

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques