Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 mars 2020 7 01 /03 /mars /2020 17:34

ASSOCIATION REGIONALE DES USAGERS

DES TRANSPORTS DES PAYS DE LA LOIRE

 

Le retour du train entre Laval et Mayenne : les collectivités seront-elles à la hauteur des enjeux de mobilité?

 

Communiqué du 12 Février 2020

Laval - Mayenne : il faut le Fer 

La question posée par le Député UDI, Yannick Favennec à l'Assemblée Nationale à l'occasion de la semaine de contrôle de l'action du gouvernement aura le mérite de réveiller un serpent de mer : celui du retour du train entre Laval et Mayenne.

Pour la FNAUT cela fait 20 ans que la question se pose. Après avoir réussi à protéger l'emprise, suite à des multiples contentieux auprès du tribunal Administratif de Nantes et auprès du Conseil d'Etat qui ont tous été gagnés. La ligne a même été réintégrée au réseau ferré nationale ! La SNCF l'a de nouveau refermé à l'été 2017, après une procédure d'un mois et demi alors que l'association avait mis 17 ans à la protéger juridiquement...

 

Constat de régression constante

Et pourtant les raisons de remettre le train entre les deux villes ne manquent pas : la crise climatique, la crise des gilets jaunes qui a mis en évidence la demande d’une moins forte dépendance à la voiture pour se déplacer, la fracture territoriale (Mayenne n'existe pas sur une carte du réseau TER), le désenclavement du Nord Mayenne, l'aménagement du territoire, l'accès aux services publiques (la gare de Mayenne a été fermée en 2016), le renforcement de l'attractivité de la gare de Laval etc.

Toutes ces questions se posent avec plus d’acuité maintenant car il y a urgence !

Le constat est sans appel : le réseau ferré dans l'ouest de la France est à peine plus développé que celui de la France du second empire en 1870 !

Et en Mayenne : c'est le vide car la SNCF a démantelé les dernières lignes ferroviaires : il n'en reste plus qu'une ouverte aux voyageurs TER : Paris –Brest et la LGV sur le même axe.

 

Un train pour faire face aux enjeux climatiques

Pourtant la neutralité carbone est affichée en 2050 comme objectif. Comment y parvenir alors que les émissions moyennes de Co2 sont respectivement de 104 gr/ km parcourus pour la voiture (*) alors qu’ils ne sont que de 14 gr/km parcourus et par voyageurs pour le train si les choix routiers pour se déplacer sont toujours entérinés ?

Le train est la seule alternative à la voiture et c’est la seule manière de casser la logique routière et routinière des décideurs. 

 

Les conditions du dialogue doivent changer

Encore faut-il que la question de la mobilité ne soit pas confisquée par les élus et les techniciens.

Si le dossier du retour du train se pose de nouveau il ne peut se préparer dans les mêmes conditions que celles des précédentes études entre 2008 et 2012 où les usagers avaient été écartés systématiquement. Les usagers doivent se faire entendre Ils veulent une solution aussi performante en temps de transport que ce qui existait en 1970. Ils ne veulent pas de solutions gadgets, à la mode comme lorsque l'idée du tram train a été proposée en 2012 où maintenant avec un busway dont le coût serait aussi onéreux que le retour du train et moins fiable techniquement ! 

Rétablir les 20 km de lignes reviendrait à moins cher que de coût de l’actuel viaduc sur la Mayenne à Château Gontier (41 millions d’Euros). Entre Laval et La Chapelle Anthenaise la ligne est en tronc commun avec un tronçon de la ligne Paris Brest, dégagée de tous les TGV où les vitesses sont de 160 km/h.

La FNAUT va interpeller les candidats aux élections municipales et elle va être à l’initiative prochainement d'une association de promotion pour promouvoir le retour du train sur l’axe Laval / Mayenne.

Pour la FNAUT

F EYMON

 

Site de la FNAUT Pays de la Loire / http://www.fnaut-paysdelaloire.org/2017/09/en-2017-on-ferme-encore-des-voies-ferrees-en-pays-de-la-loire.html

 

(*) les voitures des particuliers sont responsables de près d’un sixième de la contribution française au changement climatique (15,7 %). A elles seules, elles polluent plus que l’ensemble des poids lourds (6,3 %) et des véhicules utilitaires qui sillonnent les routes de France (5,8 %).

 

Maison des Associations 1 rue d’Auvours 44000 NANTES http://www.fnaut-paysdelaloire.org/

Président : Fabrice Eymon – St Denis de Gastines - 07 68 11 62 48 fabrice.eymon@fnaut-paysdelaloire.org

Secrétaire : Dominique Romann – Saint Herblain - 02 40 38 01 06 dominique.romann@wanadoo.fr

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques