Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juin 2017 4 29 /06 /juin /2017 07:16

 

Alors que la LGV Atlantique et le cadencement des TER vont se mettre en place prochainement, la FNAUT revient sur la "pseudo" concertation qu'il y a eu en Pays de la Loire et se plait à rêver du possible qu'il aurait pu se produire en prenant connaissance du Bilan de la Consultation qui a été produit en décembre 2016, par la Région Bretagne. 

 

La SNCF en dessous de tout

Les Pays de la Loire n'ont pas été à la hauteur des attentes des usagers... D'ailleurs aucun chiffre ne peut être produit pour l'illustrer, mettant en avant l'absence d'échanges, de  transparence ...et de concertation avec les usagers...

Comment en serait-il autrement puisqu' aucune réunion avec les associations de consommateurs n'a lieu avec la SNCF en Région et ce depuis des années...

 

 

Bilan de la consultation TER 2017

Parallèlement à la mise en service de la nouvelle Ligne à Grande Vitesse (LGV), tous les horaires TGV et TER Bretagne seront nécessairement modifiés, à partir de septembre 2017. Après plus de deux ans d’une démarche d’information et d’échanges autour du projet Bretagne à Grande Vitesse, la Région avait invité, en juin dernier, tous les usagers à consulter et à émettre un avis sur la nouvelle offre TER.

En 2017, tous les horaires changeront

En juillet 2017, les lignes à grande vitesse Le Mans – Rennes et Tours – Bordeaux vont être mises en service. Les horaires seront cadencés à Montparnasse modifiant les grilles horaires TGV et TER de tout le grand ouest. Il n’était pas possible de conserver l’offre TER actuelle.

Ce moment historique a été saisi afin de bâtir une nouvelle offre TER en Bretagne qui soit au service de la diffusion de la grande vitesse à tous les territoires et au service des usagers quotidiens ou occasionnels du réseau.

À partir de juillet 2017, ce sont donc tous les horaires TER qui vont changer. Impliquant d’inévitables réorganisations dans le quotidien des usagers, ces évolutions peuvent générer lors de leur mise en place des insatisfactions compréhensibles. Pouvant être perçues à court terme comme une somme de difficultés individuelles, elles deviendront une chance pour la Bretagne et les Bretons.

Une consultation pour accompagner les inévitables changements dans le quotidien des usagers du TER Bretagne.

Frise consultation BGV

Pour accompagner ce changement, la Région Bretagne a engagé depuis 2014, une large démarche d’information et d’échanges. En juin 2016 une large consultation sur ces nouveaux horaires TER a été mise en place. Avec 6 000 personnes ayant consulté les horaires sur près de 700 trajets différents (13 400 recherches de fiches horaires effectuées), la mobilisation a été forte et a permis à la Région et à SNCF d’apprécier le niveau de satisfaction sur les changements induits. Un quart des consultations a ainsi donné lieu à des commentaires négatifs. Les remarques émises par téléphone, mail, courrier ou voie de presse ont également été prises en compte.

Des demandes prises en compte

Le Conseil régional et SNCF ont alors pu identifier 27 blocs de problèmes (pour plus de la moitié sur l’axe sud Rennes – Quimper) qui ont tous été remis à l’étude. Des solutions ont pu être apportées dans 75 % des cas. Suite à cette consultation, ce sont ainsi 150 arrêts supplémentaires qui ont été créés par semaine (dont 20 arrêts en car TER) et qui seront ajoutés dès la mise en place de la nouvelle offre en 2017.

A partir de septembre 2018, après des travaux entre Rennes et Redon, la situation s’améliorera sur l’axe Rennes-Vannes.

L’offre complète connue au printemps

Cette consultation ne portait que sur les horaires TER en semaine – du lundi au jeudi – hors période estivale, la SNCF n’ayant pas dévoilé les horaires TGV des vendredis, week-end et périodes estivales.

Les horaires définitifs pour toutes les semaines de l’année vont être produits par SNCF. Il faut donc attendre la fin du processus technique piloté par SNCF avant de pouvoir accéder aux nouvelles grilles horaires à partir d’avril 2017.

Dès le début de l’année 2017, la Région Bretagne reprendra le rythme de ses comités de lignes qui lui permettent d’aller à la rencontre des élus, associations et usagers. Pour chaque ligne, elle pourra présenter et expliquer les évolutions de l’offre, les questions soulevées par la consultation et les suites données.

Bilan de la concertation en Bretagne

Partager cet article

Repost 0

commentaires

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques