Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juin 2017 3 07 /06 /juin /2017 23:00

 

ASSOCIATION REGIONALE DES USAGERS

DES TRANSPORTS DES PAYS DE LA LOIRE

Laval, le 20 mai 2017

 

Questionnaire

 

Transports en commun et ferroviaire

La SNCF vient d’annoncer le changement de dénomination de son offre classique TGV en « in OUI « à court et moyen terme afin de préparer l’arrivée de la « concurrence ». Il semble que les préoccupations « marketing » prime plus que l’évolution du ferroviaire (voir). Alors que :

Le fret ferroviaire s’effondre : Il représente moins de 10 % de parts modales du transport intérieur de marchandise en 2014 et pourtant la SNCF est le premier transporteur routier de France.

Les autocars OUIGO (loi Macron) sont mis en place en parallèle des axes ferroviaires. L’offre (Ouigo, IDVROOM [covoiturage]…) que la SNCF développe aujourd’hui concurrence les TER et les trains inter cités, fragilisant l‘offre ferroviaire de proximité.

La dette de la SNCF est une dette d’infrastructure car elle s’est substituée à l’Etat pour construire des lignes TGV dans les années 80 qu’elle a financé en empruntant sur les marchés financiers.

Le groupe SNCF est déjà confronté à la concurrence sur le marché international car ses filiales (Kéolis) gèrent des réseaux urbains, des lignes régionales dans le monde (tramway de Melbourne, la Virginia Railway Express (USA), Transports urbains et interurbain de Göteborg etc).

 

Notre Dame des Landes

  • Quel est votre positionnement par rapport à ce dossier sachant que ni l’effet TGV arrivant prochainement dans l’Ouest, ni le projet du réaménagement de Nantes Atlantiques, facilement connectable au réseau ferré, n’ont été intégrés à la réflexion.

Les mesures de compensations environnementales, prévues pour pallier à la destruction du milieu, seront difficiles à mettre en œuvre et ne couvriront jamais les pertes de biodiversité d’après les conclusions du dernier rapport sénatorial sur le sujet.

  • Faut-il poursuivre ce projet alors que le transport aérien contribue au réchauffement climatique et que Notre Dame des Landes encouragera une nouvelle extension progression du mitage périurbain dans des zones actuellement épargnées par l’urbanisation et consommera de nouvelles terres agricoles ?

 

Politique TER régionale

Le 2 juillet, l’offre de transport ferroviaire régionale connait un changement majeur avec l’arrivée conjointement de la LGV Bretagne et Pays de la Loire et du « cadencement » des TER. Mais les retours et les observations émanant du terrain par les usagers des trains du quotidien sont critiques. Des trains du matin et du soir ont été supprimés ou déplacés à des horaires peu appropriés au rythme quotidien des scolaires, des étudiants et des salariés du fait du cadencement.

 

  • Vous engagerez-vous en particulier à intervenir pour que les usagers puissent être mieux entendus et qu’ils bénéficient de meilleurs conditions de transport, en particulier pour pallier aux conditions actuelles et par exemple à rendre l’accès aux T.G.V. possible aux titulaires de l’abonnement de travail régional ? (cf comme en Bretagne).

 

La FNAUT a engagé maintenant depuis dix-sept ans des actions de contentieux administratifs pour s’opposer dans certaines parties du territoire régional à la fermeture définitive d’itinéraires ferroviaires (cf : la Suze - la Flèche, Laval – Mayenne…) prononcées par RFF (actuel SNCF Réseau). Alors qu’en 2016, il a été construit plus de mille kilomètres de route en Pays de la Loire, la région a perdu des centaines de kilomètres de voies ferrées depuis les années 1990.

 

  • Quelle est votre position sachant que ces voies de chemin de fer, une fois fermées administrativement, ne peuvent plus être juridiquement ré-ouvertes ?

 

Le rail est la seule alternative au mode routier et à ses effets liés au réchauffement climatique, pour les déplacements de personnes et de marchandises, tout en permettant de rattacher les territoires au réseau ferré existant luttant ainsi contre l’enclavement des territoires.

 

  • Vous engagerez vous, si vous êtes élu, contre tous les projets de fermeture ferroviaire qui sont un non-sens environnemental ?

 

Démocratie participative

Les représentants des usagers et de la société civile sont rarement consultés. L’exemple des horaires des TER du futur cadencement est un cas concret ou encore le cas de la « virgule de Sablé » qui a été élaboré par la FNAUT, avant qu’elle ne soit écartée du projet après l’avoir présenté aux élus et à RFF…

 

  • Que proposez-vous pour que la population soit suffisamment associée aux projets et aux décisions se rapportant aux transports et aux déplacements?

 

Vos propositions dans le domaine des transports

 

  • Quelles sont vos propositions en matière de transport dans votre programme et en particulier de transport collectif ?

 

Merci d’avance pour votre réponse à venir

Le Président

FNAUT Pays de la Loire

 

 

Questionnaire élections législatives 2017

Partager cet article

Repost 0

commentaires

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques