Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 décembre 2016 6 03 /12 /décembre /2016 10:26

 

 

Communiqué de Presse du 30 novembre 2016

 

Trains de nuit :

la FNAUT dénonce des suppressions injustifiées


Les trains de nuit Strasbourg-Nice/Cerbère et Paris-Savoie ont été supprimés récemment ou vont l’être le 11 décembre. Le train Paris-Cerbère sera limité à Toulouse. Les trains Paris-Nice et Paris-Hendaye/Tarbes disparaîtront en 2017. Seuls seraient sauvegardés les trains Paris-Briançon et Paris-Rodez/Latour de Carol.

Des liaisons indispensables

Le train de nuit reste attractif pour de nombreux voyageurs malgré l’extension des dessertes TGV.

  • Il permet d’arriver de très bonne heure à destination et d’économiser des nuits d’hôtel.
  • Il fait gagner du temps : un aller-retour possible sur un week-end ne l'est plus par un TGV de jour.
  • Contrairement à l’avion, il peut desservir des villes moyennes et des territoires excentrés. Les besoins de déplacement ne se limitent pas aux seules relations entre les métropoles régionales et Paris.
  • Il est très apprécié des cyclistes, qui peuvent facilement l’emprunter avec leur vélo, et des skieurs.

 
Des suppressions prématurées

  • La baisse de la fréquentation de certains trains de nuit est liée d’abord à la dégradation de l’offre : circulations non quotidiennes, disparition des sièges inclinables, trains supprimés, retards récurrents, trains ralentis et arrivées trop tardives en matinée, tarifs excessifs, mise en vente tardive.
  • On peut rentabiliser les trains de nuit en associant plusieurs offres (lits, couchettes, sièges inclinables, service auto-moto/train), en jumelant plusieurs destinations (trains multi-tranches), en faisant du cabotage en début et en fin de parcours, et en réutilisant le matériel le jour.

 
La FNAUT regrette que les Régions ne se soient pas mobilisées pour le maintien du Luxembourg/Strasbourg-Nice/Port-Bou, ou trop tardivement pour celui du Paris – Saint-Gervais/Bourg-Saint-Maurice.
 
Il existe un marché du voyage de nuit

  •  Les Chemins de fer fédéraux autrichiens (ÖBB) maintiennent leurs 9 services actuels (utilisés par un million de voyageurs par an). Ils ont investi 40 millions d’euros en matériel roulant pour reprendre 6 services abandonnés par la Deutsche Bahn. Ils attendent 5 millions de voyageurs en 2020.
  •  La Grande-Bretagne a commandé pour les relations Londres-Ecosse du matériel français CAF de grande qualité et répondant à toutes les attentes de la clientèle (lits, couchettes, sièges inclinables).
  •  Les autocaristes Flixbus (Paris-Nice, Strasbourg-Marseille) et Isilines (Paris-Hendaye, Paris-Perpignan,…) proposent des voyages de nuit, avec succès bien que le car soit moins confortable que le train de nuit.

 
Certaines dessertes peuvent être maintenues à un coût modéré

Trois relations peuvent être assurées en les jumelant avec les relations maintenues : Paris-Marseille-Nice avec Paris-Briançon, Paris – Port-Bou et Paris-Hendaye avec Paris - Latour-de-Carol.
 

La FNAUT demande donc aux Régions concernées d’intervenir pour défendre leurs trains de nuit, indispensables à la desserte de leurs territoires et de leurs stations touristiques.
 
Contacts presse :

  • Bruno Gazeau, président de la FNAUT, tél. 06 76 73 31 09
  • Jean Lenoir, vice-président, tél. 06 19 09 78 89
  • Jean Sivardière, vice-président, tél. 04 76 75 23 31
 
 
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT en France
commenter cet article

commentaires

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques