Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juillet 2015 3 15 /07 /juillet /2015 06:10

juillet 2015

 

A 831 ou que faire d’utile et de durable avec près d’un milliard ?

 

C’est ce que des collectivités locales étaient prêtes à mettre pour la réalisation de  la A 831 (60 km de Fontenay à Rochefort), en opposition avec les objectifs de transition énergétique, de réduction des Gaz à Effet de Serre, du COP 21.

 

 

 

Cette  somme permettrait une  modernisation ambitieuse de  la ligne ferroviaire Nantes Bordeaux,  par électrification (coût de circulation diminué), et par un trajet plus rapide :

  • 175 millions pour remettre à niveau la voie entre la Roche sur Yon et la Rochelle (étude faite), dont  120 millions déjà programmés au Contrat de Projet Etat Région 2015-2020.

  • Un programme d’ensemble pour  :

1-  électrifier les 276 km restants entre la Roche sur Yon et Bordeaux (après déduction des 14 km électrifiés au nord de Bordeaux et des 10 km entre Saintes et Beillant qui le seront lors de l’électrification programmée de  Angoulême Royan), 

2-   améliorer la signalisation et l’équipement, accroître les vitesses (parcours en moins de 3h 30 au lieu de 4h actuellement).

 

http://a403.idata.over-blog.com/0/11/17/04/corail/2006_08_la_roche_sur_yon_corail_w.jpg

Intercité en gare de la Roche sur Yon

Une ligne moderne intermétropoles assurerait  d'une part, un usage plus  intensif et plus rentable de la voie ferrée existante :

  • desserte de villes  mal desservies dans la zone prévue pour la A 831 : Marans, Fontenay le Comte (via Velluire), Luçon, grâce à des TER entre la Roche sur Yon et la Rochelle ; au moins 4 allers retours à court terme, contre un actuellement.  
  • doublement (6 contre 3) du nombre d’InterCités, rendus plus attractifs et compétitifs face à la voiture. Actuellement, il manque toujours au minimum un train InterCités tôt le matin (premier départ vers 9h de Nantes, de 11 h de Bordeaux!).
  • liaisons directes longue distance : Nantes/ Toulouse, Bordeaux /Rennes et Bordeaux /Quimper/Brest et diminution du nombre de vols Nantes/Bordeaux et Nantes/Toulouse.

et d'autre part elle desservirait un littoral en pleine expansion, qui ne doit pas dépendre que de la voiture. La ligne renforcera  et s’appuiera sur plusieurs lignes transversales Clisson /Cholet, Tours /la Roche sur Yon/les Sables d’Olonne, la Rochelle/Niort/Poitiers, Angoulême/Saintes/Royan, qui ont ou vont être améliorées ou mieux desservies

De plus cette ligne assurerait une meilleure desserte fret des 3 ports et de leurs activités : Nantes/St Nazaire, la Rochelle, Bordeaux ; le passage de trafics qui actuellement évitent la côte atlantique. Des atouts supplémentaires pour attirer des activités.

Enfin elle contribuerait à une diminution des consommations de carburant, et une forte baisse des émissions de Gaz à effet de serre, grâce au transfert modal et à l’électrification, sans  aucune consommation d’espace naturel ou agricole.

La gare de la Rochelle

Le milliard qui était envisagé pour réaliser 60 km d’autoroute serait nécessaire pour moderniser et rentabiliser une infrastructure existante de près de 400 km.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques